accueil > publications > La Sécurité d'existence pour tous

La Sécurité d'existence pour tous

[Couverture] La Sécurité d'existence pour tous


document
La Sécurité d'existence pour tous, étude collective, 17 octobre 2013


plus d'info
contacter LST

Un constat ressort avec force de nos rassemblements : la fragilisation des plus pauvres augmente toujours plus. Ce constat nous a amenés à nous poser la question de l'accès à la sécurité d'existence pour les plus pauvres.

"La Sécurité d'existence pour tous" présente notre parole, notre analyse à partir de ce constat, et sur ce qui permet, ou pas, aux plus pauvres, d'accéder à la sécurité d'existence.

Télécharger la publication

Résumé

La Sécurité d'existence, c'est avant tout savoir sur qui, sur quoi on peut compter. Les plus pauvres mettent en avant l'importance des solidarités proches, de la famille, d'amis… Quotidiennement ces solidarités sont pourtant sévèrement sanctionnées. Les exemples sont nombreux dans tous les domaines. Pour ne prendre que celui de l'accès au logement, si on est chômeur ou bénéficiaire du revenu d'insertion, héberger quelqu'un chez soi, c'est devenir cohabitant et prendre le risque de perdre une partie de ses droits vitaux…

La Sécurité d'existence c'est aussi : disposer d'un logement décent et adapté à la famille. Disposer de revenus suffisants pour faire vivre sa famille dans des conditions décentes. Pouvoir accéder aux soins de santé. Savoir sur qui, sur quoi on peut compter. Pouvoir faire appel à ses propres ressources. Ne pas être continuellement contrôlé et sanctionné dans tout ce qu'on met en place quotidiennement pour résister à la misère. Pouvoir refuser d'être relégué dans l'assistance. Pouvoir refuser que l'on prenne les décisions à notre place.

De très nombreux faits de vie rappellent quotidiennement que les plus pauvres sont contraints de vivre dans une profonde insécurité à tous les niveaux : famille, logement, santé, revenus...

« Nous nous sommes tournés vers des solutions de solidarité de proximité en allant vivre chez des amis.

Pourtant, nous savons tous que ces hébergements en solidarité sont pénalisés par diverses législations dont tout ce qui réglemente la 'cohabitation' pour les allocataires sociaux. »

Ce qui inquiète et interpelle encore davantage c'est que pour un grand nombre, cette insécurité d'existence ne cesse d'augmenter et devient un état permanent.

Cela n'est pas le fruit du hasard mais le résultat de l'évolution d'une société qui se développe sur des bases toujours plus inégalitaires.

La concurrence entre les hommes est présente à tous les niveaux. Elle contribue à renforcer les inégalités en imposant partout le règne du mérite et non de la satisfaction des besoins. Elle contribue de la sorte à imposer dans l'opinion publique le postulat que les plus pauvres sont responsables de leur sort, qu'ils sont inutiles et souvent profiteurs. Cela entraîne une banalisation extrême de la grande pauvreté.

Ces évolutions influencent également les cadres légaux qui imposent toujours plus de conditions pour accéder aux droits et donc toujours plus de contrôles et de sanctions.

A l'occasion de cette Journée mondiale du refus de la misère, nous voulions interpeller l'opinion publique et les décideurs politiques sur un ensemble de législations qui disent lutter contre la pauvreté mais qui au contraire se retournent contre les plus pauvres et renforcent encore l'insécurité d'existence à laquelle nous sommes déjà terriblement confrontés.

Téléchargement

Faites-vous une opinion, consultez l'étude :

Télécharger la publication

Aperçu de l'étude

Préambule

  • Une parole collective enracinée dans le vécu
  • Témoignage de Raphaël et sa famille
  • Témoignage de Thérèse et sa famille
  • Témoignage de Sylvie et sa famille

Introduction

Construire une parole et une analyse commune

  • Options de base du Mouvement Luttes Solidarités Travail
  • L'Assemblée des militants

La sécurité d'existence

  • Choix de la thématique
  • La sécurité d'existence, point de vue des plus pauvres
  • La sécurité d'existence au centre des préoccupations humaines
  • Un seuil pour la sécurité d'existence

L'accès à la sécurité d'existence

  • Pouvoir compter sur les solidarités immédiates et sur nos propres ressources
  • Disposer de revenus suffisants pour accéder aux besoins vitaux
  • Se rassembler et s'exprimer librement

Les mécanismes qui menacent l'accès à la sécurité d'existence pour les plus pauvres

  • Le cadre économique et politique actuel
    • Loi du Marché et évolution des cadres légaux
    • Du droit au mérite… du mérite au mépris
    • Les plus pauvres ne comptent plus pour personne
    • Le prix à payer
  • L'insécurité permanente conditionne tous les domaines de l'existence
    • Les solidarités de proximité
    • Nos moyens de résistance à la misère
    • L'accès à l'emploi et au travail
    • L'accès à la protection sociale
    • L'accès au logement
    • Le droit d'association et la liberté d'expression

Perspectives

  • La place de la parole des pauvres dans le débat
  • Garantir les conditions nécessaires à la sécurité d'existence
    • Recul des protections sociales
    • Recul de tous les droits qui permettent une sécurité d'existence
    • Evolution dans les pratiques du travail social
  • La sécurité d'existence comme projet politique

 

page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 22 octobre 2014