accueil > actualités > actualités 2016 > Suivi du Plan wallon de lutte contre la pauvreté : Apporter le point de vue des plus pauvres

Suivi du Plan wallon de lutte contre la pauvreté : Apporter le point de vue des plus pauvres

[Couverture] Regard des plus pauvres sur la répression et la "criminalisation" de la pauvreté


Documents & témoignages
[Couverture] Regard des plus pauvres sur la répression et la "criminalisation" de la pauvreté
• 2015 : Répressions et insécurités d'existence accrues pour les plus pauvres. Nos réflexions pour alimenter les débats sur les politiques en Wallonie, étude collective, 17 octobre 2015

Réponse à l'IWEPS quant à l'invitation de participer au Comité transversal d'encadrement du Plan Wallon de Lutte contre la Pauvreté, Comment LST conçoit cette participation (23-12-2015)


plus d'info
contactez-nous


liens externes
Plan Wallon de Lutte contre la Pauvreté

Suite à nos interpellations répétées pour garantir le point de vue des plus pauvres dans l'application du Plan, le Mouvement LST a été invité, aux côtés d'autres représentants du secteur associatif, à faire partie de son comité transversal d'encadrement.

Celui-ci accompagnera les travaux de suivi, d'évaluation et d'analyses scientifiques du Plan.

 

Cette invitation fait suite aux différentes rencontres au Cabinet du Ministre-Président, auxquelles des délégué(e)s du Mouvement LST ont participé entre décembre 2014 et mai 2015. En effet, fin 2014, suite à nos interpellations dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère et à l'inauguration de la peinture collective Il Quarto Stato en 2014, nous avons été invités par le Cabinet à apporter nos points d'attention et de vigilance par rapport à une stratégie globale à construire en matière de lutte contre la pauvreté.

Dans le cadre de cette phase exploratoire, menée par le Cabinet dans la perspective de la rédaction d'un Plan wallon de lutte contre la pauvreté, nous avons apportés deux contributions écrites. À travers ces contributions, nous souhaitions présenter le point de vue des plus pauvres, construit au sein de nos rassemblements, pour alimenter les débats sur les politiques menées en Wallonie, sur les effets pervers qu'elles peuvent engendrer sur le quotidien des plus pauvres et sur la place accordée à la parole des plus pauvres dans les débats politiques.

En septembre dernier, à la lecture du contenu du Plan wallon, nous avons très nettement eu le sentiment que notre point de vue n'a pas été entendu. C'est pourquoi, à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère en octobre dernier, nous avons décidé d'interpeller les parlementaires wallons, notamment sur le contenu de ce plan. À cette occasion, nous avons diffusé publiquement Nos réflexions pour alimenter les débats sur les politiques en Wallonie, contributions transmises quelques mois plus tôt au Cabinet Magnette.

Nous envisageons notre participation à ce comité comme la suite du dialogue entamé avec le Cabinet, nous donnant l'opportunité de continuer à apporter le point de vue des plus pauvres à travers l'évaluation de ce plan dont nous analysons de manière critique les divers axes, dans plusieurs groupes dans lesquels se mobilisent des personnes et des familles parmi les plus pauvres.

page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 22 janvier 2016