Obtenir Flash pour visualiser ce lecteur
accueil > action militante > éducation permanente > 17 octobre > Journée mondiale du refus de la misère 2015

Journée mondiale du refus de la misère 2015,
Répression et insécurités d'existence accrues

[photo de la dalle] Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré.
[Photo]

Documents & témoignages
[Couverture] Regard des plus pauvres sur la répression et la "criminalisation" de la pauvreté
• 2015 : Répressions et insécurités d'existence accrues pour les plus pauvres. Nos réflexions pour alimenter les débats sur les politiques en Wallonie, étude collective, 17 octobre 2015

Introduction

Témoignages

plus d'info
Journée mondiale du refus de la misère 2014

Journée mondiale du refus de la misère, chaque 17 octobre

Journée mondiale du refus de la misère : activités en Belgique

Journée mondiale du refus de la misère : activités à travers le monde

contactez-nous

Cette année encore, face à ce que nous pouvons vivre en situation de grande pauvreté, il est essentiel de continuer à prendre la parole, à partager nos résistances quotidiennes à la misère, et ainsi interpeller la société civile et les instances politiques concernées.

Deux temps forts ont marqué cette Journée Mondiale du Refus de la Misère. Le 13 octobre à Andenne et le 14 octobre à Namur.

Répression et insécurités d'existence accrues pour les plus pauvres

2015 est l'année de :

  • l'exclusion accélérée de l'allocation dite 'd'insertion'.
  • un recul du droit d'accès à cette allocation pour les jeunes (17-25 ans).
  • un renforcement des tutelles, contrôles et répressions des initiatives que les plus pauvres développent en termes de vie familiale, de solidarité, de logement, de formation, de gestion financière, de débrouille....

La stigmatisation et le mépris dont sont victimes les personnes les plus vulnérables ne sont pas du tout sanctionnées par les mesures nouvelles proposées.

Au contraire ! Les 'performances de créativité' pour criminaliser la misère sont impressionnantes. Il suffit de découvrir par exemple les nouveaux plans de répression de la mendicité développés par les villes pour s'en rendre compte.

Par ailleurs, même si elle est parfois écoutée, la parole des pauvres n'est pas suivie.

Publication : Nos réflexions pour alimenter les débats sur les politiques

[Couverture]

Cette publication intègre deux contributions rédigées à la demande du Ministre-Président de la Wallonie en vue de l'élaboration du Plan wallon de lutte contre la pauvreté. Elle fut rendue publique le 14 octobre au Parlement wallon.

Découvrez-y un point de vue, ancré dans les réalités des plus pauvres, relatif aux politiques menées ou à mener en matière de participation citoyenne, logement (comme clé de voûte de l'action sociale), (in)sécurité d'existence, pauvreté des enfants, fiscalité…

Nous y analysons également les outils de collaboration développés pour mettre en œuvre ces politiques : accord de coopération, délégation 'artificielle' des pauvres, choix de société…

Nous concluons par une 1ère analyse du Plan wallon de lutte contre la pauvreté fraîchement publié.

» Télécharger l'étude

Commémoration en l'honneur des victimes de la misère

Compte-rendu
» Voir le reportage de Canal C

[Photo]
Témoignages au Parlement wallon, Journée mondiale du refus de la misère

[Photo]
Symboliquement, des militant-e-s de LST mettent en avant des silhouettes transparentes, pour relayer les témoignages de personnes que de nombreuses législations condamnent à devenir totalement inexistantes

[Photo]
Témoignages et interpellations en présence de M. André Antoine, Président du Parlement de Wallonie et des parlementaires Cdh, Ecolo, MR et PS.
À suivre...

Autour de la Dalle...

Comme chaque année, une manifestation commémorative s'est déroulée, pour un temps de témoignages et d'appel. Cette fois, nous y avons questionné les parlementaires et autres mandataires politiques présents, sur l'application de politiques qui enfoncent les plus pauvres dans une insécurité d'existence permanente.

« Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »

[photo] Au Parlement wallon, la dalle « en l’honneur des victimes de la misère »
Parlement wallon, extrait de la dalle « en l’honneur des victimes de la misère»

A l'initiative des mouvements ATD Quart-Monde et LST, la dalle « en l’honneur des victimes de la misère », a été installée dans la galerie du Parlement le 17 octobre 2008 par décision de l'Assemblée parlementaire.

Elle est là pour nous rappeler la permanence du combat à mener contre la pauvreté et l’importance d’y associer comme acteurs, ceux et celles qui en sont victimes en premier lieu.

Depuis cette date, chaque 17 octobre, un « Rendez-vous » est pris autour de la Dalle. Nous, qui vivons des situations de pauvreté y retrouvons les parlementaires, ainsi que d'autres acteurs solidaires de la société civile.

C'est un temps de témoignage, d'appel et de rappel du combat à mener : lutte individuelle et collective pour survivre et pour retrouver sa dignité face à ce qui opprime. C'est aussi un temps d'échange, plus informel avec les mandataires politiques présents, autour de nos questionnements et interpellations.

Témoignages

Documents & témoignages
[Couverture] Regard des plus pauvres sur la répression et la "criminalisation" de la pauvreté
• 2015 : Répressions et insécurités d'existence accrues pour les plus pauvres. Nos réflexions pour alimenter les débats sur les politiques en Wallonie, étude collective, 17 octobre 2015

Introduction

Témoignages

La cérémonie a débuté par le discours de Monsieur André Antoine, Président du Parlement de Wallonie.

Des militantes et militants du Mouvement ont ensuite pris la parole, accompagnés de silhouettes transparentes afin de montrer symboliquement comment certaines législations condamnent de nombreuses personnes à devenir totalement inexistantes.

Les témoignages illustraient ce constat de répression et de criminalisation de la pauvreté.

 

Autres mobilisations, ici et ailleurs...

plus d'info
Journée mondiale du refus de la misère : activités en Belgique

Journée mondiale du refus de la misère : activités à travers le monde

À Andenne

Dans le cadre de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, le Mouvement LST Andenne asbl a invité ses amis à l'Hôtel de Ville pour une exposition le 13 octobre pour une soirée de rencontre et de solidarité.

L’occasion de découvrir la résistance, l’engagement et la souffrance de personnes et de familles parmi les plus pauvres dans la région.

Un sentier de plaisir et d’émerveillement dans la présentation du résultat d’un carnet de poésies et d’illustrations originales. Quelques pas à la suite de Van Gogh dans des merveilleuses représentations actualisées. Et puis, avec les enfants de la Bibliothèque De Rue, de splendides aquarelles pour dire ce qu’on veut protéger, et « Destructor », le robot qui fait peur avec ses armes de toutes sortes.

En même temps, l’occasion d’entendre le constat et l’analyse de ceux qui résistent tous les jours à la misère. Etre interpeller par les reculs terribles constatés dans les protections sociales, les relations humaines, et l’accès le plus élémentaire à la sécurité d’existence.

Près de 150 personnes se sont rassemblées pour une soirée particulièrement solidaire. C’est de l’avenir de nous tous qu’il était question ce soir-là.

[Photo][Photo][Photo]

[Photo]À Huy

Ce samedi 17 octobre 2015, comme en 2013 et 2014, LST s'est associé à l'action de la Ville de Huy, signataire de la Charte internationale du 17 octobre, en collaboration avec différentes associations de la région.

LST y a tenu un stand en matinée à l'Internat de l'Europe (Quai d'Arona 1 à 4500 Huy). L’occasion de faire découvrir notre Mouvement et nos actions ainsi que d’entretenir le dialogue avec les associations présentes sur la région.

À Leuven

[Photo]Au pied de l'église, de l'hôtel de ville et d'une ancienne banque - lieu hautement symbolique des instances de pouvoir - les victimes de la misère commémoraient leurs luttes ce 17 octobre à Leuven. Une dalle des Droits de l'Homme y a été inaugurée en présence du bourgmestre. Quelques centaines de personnes manifestaient et chantaient l'espoir d'un monde meilleur. Une délégation de LST était parmi eux.

[Photo]
[Photo]

À Verviers | Beauraing

[Photo]

À Verviers

Le jeudi 15 octobre 2015, une délégation du Mouvement

LST s’est rendue à l’exposition "Comment avancer quand on n’y croit plus…" de nos amis d’ATD Verviers.
Après la visite de l’exposition, un long dialogue avec quelques professionnels et des militants d’ATD et LST autour du regard des familles parmi les plus pauvres sur leurs relations avec les travailleurs sociaux.
L’occasion aussi de nous rappeler le sens de la Journée Mondiale du Refus de la Misère et des différentes mobilisations et résistances des plus pauvres ici et ailleurs dans la monde.

 

À Beauraing

Nous étions également présents à Beauraing le dimanche 18 octobre 2015 dans le cadre de la fête des diaconies.
Par notre présence via la tenue d’un stand, nous avons pu échanger avec les uns et les autres autour de la place des plus pauvres dans nos sociétés et dans l’Eglise, ainsi que de partager autour de notre analyse et interpellation parue à l’occasion de la Journée Mondiale du Refus de la Misère : "2015 : pas d'avancée dans la lutte contre la pauvreté. Répressions et insécurité d'existence accrues pour les plus pauvres."

 

 

À Namur, en Belgique et dans le monde...

D'autres manifestations ont également eu lieu à l'occasion de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, initiées par différents mouvements. Par ATD Quart-Monde à Auvelais, Verviers, Hastière, La Louvière, Tournai et dans de nombreuses villes néerlandophones et à travers le monde. Par le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP) à Namur. Par une multitude de mouvements citoyens ailleurs en Belgique.

[Photo]

Plus d'infos:

page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 4 décembre 2015