accueil > action militante > encourager la créativité et l'expression > bibliothèque de rue > activités BdR Andenne

La Bibliothèque de Rue à Andenne - Activités annuelles

plus d'info
contactez-nous à LST Andenne ou LST Namur

Retrouvez ici quelques traces d'une partie des activités écoulées de la Bibliothèque de Rue, à Andenne et Namur. Bonne découverte !

 

Ça s'est passé en…
2018 2017 20162015 2014 2013 2012 2011 2010 2009

2018

« Regardes par la fenêtre »

[Image] Description de l'imageLes jeunes, avec la « Maison des Jeunes », ont inauguré un mur d’expression sur le quartier social. Un mur, mais pas de fenêtre… Pendant les animations début juillet, les enfants de la B.D.R. (Bibliothèque De Rue) ont réalisé un mur d’expression avec des fenêtres soit ouvertes soit fermées…

Les fenêtres ouvertes représentent ce qu’on aime, ce qu’on trouve[Image] Description de l'image important, beau à regarder, etc,…Ce qu’on aime ou ce qu’on rêve.Tandis que les fenêtres fermées représentent plutôt ce qu’on n’aime pas, ce qu’on ne veut pas voir, ce qui est dangereux, triste, etc…Ce qui nous fait peur et qu’on ne veut pas voir.

Avec beaucoup d’enthousiasme, les enfants se lancent alors dans la réalisation de leur fenêtre sur du papier.On mesure, on calcule, on plie, on peint les pans extérieurs de la fenêtre, etc…

[Image] Description de l'imageAprès avoir réfléchi à ce qu’ils voulaient exprimer d’abord en croquis, par le dessin ; ils se lancent dans la peinture. Les pinceaux vont et viennent dans tous les sens et laissent libre cours à leur imagination. Les images des livres sont aussi une source d’inspiration pour certains dessins.

Les différentes fenêtres sont assemblées avec les enfants et disposées et fixées sur deux murs de cartons. Un mur qui ouvre sur des rêves, ou qui ferme sur des cauchemars.

 

Ateliers « Colore ta ville »

La Bibliothèque De Rue participait à cet évènement haut en couleur « Colore ta ville » en collaboration avec le centre culturel d’Andenne qui se déroulait sur le quartier de Peu d’Eau.

L’occasion également de réaliser une ligne du temps avec des photos retraçant notre présence avec la B.D.R. depuis presque 30 ans sur le quartier. Avec aussi les différents livres réalisés au fil des années. Et sans oublier, un espace avec les couvertures et les livres pour un moment dans l’imaginaire ![Image] Description de l'image[Image] Description de l'image

Les livres sont les supports sur lesquels les enfants pourront dessiner et peindre les livres qu’ils préfèrent, ou bien qu’ils imaginent.

[Image] Description de l'image

Eléments d’évaluation amenés par les enfants :

O. : « On a peint des livres pour les accrocher dans un arbre. C’était chouette ! »
A. : « Moi, j’ai aimé le spectacle du clown. Il a fait un cœur avec un ballon et dedans, il y avait des oiseaux et l’a offert à une dame. »
Y. : « J’ai aimé le clown quand il a pris la valise. Il n’arrivait pas à la prendre. Quand il a voulu la tirer ; il est tombé ! »
H. : « Le clown a pris une fille dans le public et a mis son manteau et il était trop grand. C’était drôle ! ».

2017

Pendant la semaine d'animations...

«Que sont les lapins devenus ? »


Dans la suite du livre réalisé l’an dernier « Paroles de lapins ».
Ce livre se terminait avec la conclusion suivante : « si nous utilisons des insultes et des gros mots, c’est pour éviter de nous disputer et de nous battre. C’est sans doute mieux, mais ça fait parfois plus mal et cela n’arrange rien ».


En 2017, nous avons continué cette réflexionensemble. Comment éviter de nous disputer et d’échanger des insultes ? C’est difficile d’y arriver tout seul ! Dans cette nouvelle création «  Que sont les lapins devenus ? », les enfants y proposent une nouvelle solution. «Trouvons des lapins qui nous aident à comprendre comment nous parler sans nous tirer dans les pattes »,  «Se dire les choses, s’écouter, se respecter, sans se donner des coups de griffes. Cela devrait être possible, si on y met tout son cœur de lapin ».

«Que sont les lapins devenus ? »

Atelier boucles d’oreilles


Cet atelier de création de boucles d’oreilles a permis pour une même paire, de créer une boucle « normale » et une autre plus originale et créative délivrant un message. A travers une boucle d’oreille la rendre symbolique. En laissant libre court à leur imagination, les enfants ont créés et ornés leurs parures tantôt de plumes, tantôt petites, tantôt grandes, avec des papillons, des étoiles,….

Atelier terre

Nous avons aussi voulu réparer les pièces cassées de notre fontaine de Peu d’Eau.  Avec de la terre, et avec les lapins, nous avons réalisé deux nouvelles pièces que nous collerons à la rentrée.

2016

« Paroles de Lapins »

Le grand atelier de la Bibliothèque De Rue sur le quartier de Peu d’Eau et aussi lors des rencontres le mercredi a permis de créer un livre !

Le thème retenu par les enfants est « les gros mots » qu’on s’échange et qui font mal.

Pour atteindre cet objectif, on s’est inspiré de livres que les enfants avaient découverts et qu’ils appréciaient particulièrement. C’est donc avec des lapins que nous construisons le projet.

Les enfants ont tout d’abord décidé : QUI SERAIT LE HEROS ? QUE FERAIT-IL ? QUE SE PASSERAIT-IL ?

Des lapins qui feraient des grimaces et diraient des gros mots.

  

Les enfants ont alors laissé libre cours à leur imagination en réalisant les dessins d’abord au crayon et ensuite, à la gouache. Résultat : une invasion de lapins !

Mais qui sont tous ces lapins ? Que viennent-ils faire ici ? C’est Max et ses copains qui viennent raconter leur histoire « Paroles de Lapins ».

haut de la page
2015

« La terre et nous »

La terre est notre maison. Et nous y habitons ensemble avec beaucoup de bonheur. Mais c’est fragile. On va partager ce qu’on trouve le plus beau et le plus important, ce qu’on veut à tout prix préserver.

Qu’est-ce que je trouve qu’il faut protéger ?  Qu’est-ce que, moi, je peux faire ?  Comment on va mettre, chacun et ensemble, les choses en route ? Autant de pistes qui sont ouvertes aux enfants.

Peinture et carton

Avec de la gouache, sur des morceaux de carton récupérés, les enfants dessinent et peignent ce qu’ils trouvent important de préserver, de protéger. Ce qu’ils trouvent joli, beau et qu’il ne faut pas détruire ou abîmer… Comme par exemple : la famille, avoir un toit, la nature, etc.

C’est merveilleux, en démontant les boîtes, pour construire son support, on choisit les dimensions que l’on veut.
Ils utilisent mille et une couleurs pour faire parler leur imagination !  Les pinceaux vont et viennent dans tous les sens !

Quelques parents passent, s’arrêtent, accompagnent leurs enfants et même… se laissent prendre au jeu et s’engagent avec eux. Des moments de pur bonheur, de partage extraordinaire… !

"Destructor"

Un second atelier, propose de réaliser tout au contraire ce qui détruit ce que nous voulons protéger. Après un temps d’échanges, on choisit de réaliser un robot qui rassemble nos idées. Sur la base de divers objets de récups, et d’une vieille tondeuse, on démonte, on remonte, on assemble… Les enfants « l’habillent » ensuite, selon l’imagination qu’ils partagent. Ils lui construisent un bras énorme, en forme de pince, à l’aide de treillis et de papier mâché. Un clavier d’ordinateur posé à l’arrière servira de télécommande et son câble placé sur l’avant servira de caméra ; un vieux téléphone, des pots de yaourts, etc… Une vieille pompe de la fontaine devient une arme. Il faut une arme, dans un robot qui détruit, ça fait peur !
Il s’agit de couper, de dévisser, de se questionner, de réfléchir, et puis de décider ensemble et de fixer, de coller, peindre …
Au fil des jours, tout doucement, cela prend forme !
Les enfants ont décidé de l’appeler « Destructor » ! Tout plein d’émotions et de fierté, autour de ce nouvel objet, né du travail du groupe. Les parents encouragent.
Un autre atelier se déroule autour de la réalisation de bagues avec les plus grands et les mamans. Le matériel de base, encore et toujours de récupération, étant des boutons et un peu de fil alu. 

Le projet continue à la rentrée de septembre 2015…

 

haut de la page
2014

Nos rêves

Cette année, nous emmenons les enfants dans le grand projet de la peinture monumentale porté par le Mouvement tout entier. Il s’agit de réaliser quelques silhouettes d’enfants, à partir des mêmes consignes que les adultes.

Un atelier sur le thème des rêves, dans lequel les enfants s’expriment et laissent libre cours à leur imagination. Ils s’inspirent parfois de modèles qu’ils cherchent dans les livres. Il s’agit de mettre des mots sur leurs rêves, d’affiner l’illustration et de réaliser selon la technique de l’acrylique. Pas toujours simple… !

Pour certains, il s’agit de s’évader sur une autre planète où la vie est plus belle et où tout le monde se donne la main. D’autres encore rêvent de prendre le train ou le bus et de voyager (découvrir Paris…)…

Ces idées, alors peintes sur les silhouettes en toile cirée, feront partie de la peinture monumentale collective de LST « Il Quarto Stato 2014 ». C'est avec une attention impressionnante que les enfants se relaient pour finaliser ce travail exigeant, fiers du résultat final !

Nature

Un atelier sur le  thème « nature » propose, à partir de chapeaux de paille, de dire quelque chose. On peut les agrémenter, les customiser avec divers éléments tels que des épis de blé, des pétales de fleurs, de la mousse, de petits branchages, etc…  Les enfants s’appliquent délicatement !
Les garçons, quant à eux, se retrouvent autour de petits « calots » noirs qu’ils peuvent décorer d’éléments du « Mundial » (événement du moment) !  Et par la même occasion pourquoi pas rêver quelques instants d’être un grand footballeur !?
Mais aussi, la customisation avec des boutons de petits objets en bois ou bien pour se relaxer un peu, le partage d’expérience et la réalisation de bracelets avec des élastiques, phénomène de mode du moment !



Le projet se poursuit à la rentrée de septembre avec la création d’un « attrape-rêves ». Tout ceci réalisé principalement avec des matériaux de récupération.

haut de la page
2013

Couleurs et création

L’atelier d’été est orienté autour de différentes techniques et ateliers par lesquels les enfants s’expriment autour de ce qu’ils aiment le plus, ce qui est le plus important pour eux.

Toiles et pinceaux, peinture acrylique ou aquarelle, objets en bois et plâtre, boutons, papiers, tissus,…. Tels étaient les divers matériaux mis à leur disposition pour ces différents temps d’expression et de création. Divers ateliers selon les techniques : aquarelle et pastels, acrylique sur toile, apport de divers matériaux tels que rafia, photo découpée, tissus, tulle,…

Les enfants découvrent au fur et à mesure l’univers de la peinture. Le mélange des couleurs, la manipulation des matériaux, le temps de séchage, l’application du vernis,…Ils s’émerveillent devant leur toile et s’étonnent ainsi de leur réalisation.

Réalisation d’une mosaïque inspirée du célèbre peintre « Paul Klee » avec des papiers de couleurs différentes.
Nous avons aussi combiné peinture et boutons ou tissus sur toile, les enfants pouvaient ainsi s’exprimer.

Customisation

Dans un second temps, un atelier de précision où les enfants peignent de très petits chapeaux en plâtre avec leurs couleurs préférées. Ou bien travaillent sur de petits objets en bois customisés à l’aide de boutons ou simplement de dessins réalisés à la peinture. La plupart de ces petites productions ont trouvé acquéreur chez les mamans des enfants.

 

haut de la page
2012

Se dire et s’émerveiller, avec quelques appareils photos, du papier, du tissu ou mille choses recyclées. Sans oublier le coin livre où, petits et grands, parents et enfants se retrouvent autour d’aventures extraordinaires et enchantées, dans un voyage au pays de l’imaginaire.

Apprentis photographes

Dans un premier atelier, les enfants jouent les « apprentis » photographes en arpentant le quartier et en fixant dans l’appareil ce qu’ils aiment.

Ils abordent différentes techniques :

  • Réalisation d’un panneau collectif sous forme de « kaléidoscope » rempli de mille et une photos.
  • Montage photos à l’aide de collage au départ d’éléments du quartier et de leurs livres préférés.
  • Portrait photo d’eux-mêmes encadrés à l’aide de matériaux divers.
  • « Puzzle très surprenant » : découpage de leurs propres photos pour, par collage, créer une toute autre image, parfois fort surprenante.

 

Confection

Les petites mains des enfants utilisent diverses matières come le tissu, la feutrine, le voile,...et confectionnent des broches ayant différentes formes. Les enfants découpent, cousent, collent, épinglent,... Pour découvrir enfin avec émerveillement une broche toute colorée.

haut de la page
2011

Développement durable

L’atelier des vacances, en continuité des deux années précédentes, s’est construit autour de la thématique de la nature et de l’environnement avec un point de vue nouveau : le développement durable. C’est aussi notre manière d’utiliser les produits de la terre, de produire des déchets, ou de les recycler. Mais le développement durable, c’est surtout ne laisser personne de côté et garantir à chacun sa place, avec les mêmes droits d’habiter la terre. Au départ de la chanson de Grégoire « On a tous le même soleil », nous avons ouvert nos yeux sur une autre façon d’habiter le monde.

Différentes techniques d’entrée sont proposées, les enfants privilégient le dessin et la peinture.
Ensuite, nous avons travaillé la création d’un conte, selon la méthode Hesbois. Créer un texte, et puis l’illustrer pour qu’il se présente comme un livre avec un message fort, mais surtout du rêve, de la poésie, des couleurs, et puis leurs mots, leurs interprétations, leurs dessins.
Le projet pouvait enfin se présenter sous la forme d’une fresque murale réalisée à partir de tissus récupérés et collés, puis cousus. Nous découvrons un objet tout nouveau pour les enfants : une machine à coudre.

Une grande fierté pour tous, après une profonde surprise de la qualité de la réalisation.
Elle est appréciée par le public pendant l’exposition annuelle dans les locaux.

haut de la page
2010

« Dites-le avec des fleurs »

Un projet autour des fleurs, photographie, dessins, « si j’étais une fleur, je serais »,… en préparation à la semaine d’animations.
Et puis, les réalisations pour l’exposition « Carrément ensemble ».

La semaine d’animations autour de la thématique des fleurs : « Dites-le avec des fleurs » avec des ateliers de peintures, chapeaux en papier mâché et des ateliers poésies. Comment exprimer et découvrir le monde des fleurs selon le regard des enfants du Quartier. Dans un premier temps, la recherche des fleurs du quartier et puis, la découverte : ce qu’est une fleur (étamine, pistil, graine,…) et son rôle dans la nature. Enfin, chaque enfant, dans l’atelier de son choix, crée à partir de cette découverte.

 

Réalisations : remarques complémentaires

Les réalisations dont il est question ici mettent davantage en évidence ce qui peut ou a pu être montré à d'autres. Par exemple : des publications (textes, livres, périodiques), des expositions ou autres créations artistiques (peintures, photos, pièces de théâtres,...).

LST est un mouvement d'éducation permanente, de rassemblement, d'expression et de créativité enraciné dans la réalité des hommes et des femmes parmi les plus pauvres, les plus écrasés. Ces types de réalisations sont donc d'abord des moyens pour soutenir nos objectifs de lutte contre la misère et ce qui la produit.

Les prises de conscience et les changements de mentalités, voire les avancées au niveau politique, sont aussi des "réalisations" que nous travaillons.

Par ailleurs, pour nombre de personnes, leur cheminement avec LST leur a permis "d'être un peu plus, d'être un peu mieux", comme nous l'indiquent certains témoignages ainsi que les participations régulières de nombreux aux activités qui nous rassemblent, malgré la division que suscite la misère.

page précédentetop
Contacts Creative Commons License
dernière mise à jour le 7 août 2019