accueil > le mouvement

Le mouvement


cliquez sur le panneau... LST Andenne LST Ciney-Marche-Bastogne LST Namur Fédération LST

documents
charte de Malonne, approuvée par l'Assemblée des militants, fondatrice du mouvement (18 février 1995)

LST, luttes solidarités travail - Mouvement de lutte contre la pauvreté - Une porte d'entrée pour découvrir le mouvement LST (Livre électronique de Labiso 54-55, 52 p, janvier 2006)


plus d'info
contactez-nous à LST Ciney-Marche, LST Hainaut, LST Andenne ou LST Namur

Le mouvement LST comprend tous les groupes de personnes qui portent les objectifs de LST. Il est structuré en plusieurs locales (à Andenne, dans la région de Ciney-Marche, à Namur ainsi qu’une adresse de contact à Tubize). Elles développent des actions propres et des projets communs, notamment à travers la Fédération LST.

Objectifs

Les objectifs du mouvement sont identifiés dans une charte, rédigée et signée à Malonne (Namur) par l'Assemblée des militants (militants de chaque association du mouvement) le 18 février 1995.

Cette charte dénonce la logique d’exploitation qui crée la misère. En même temps, elle affirme le nécessaire rassemblement des travailleurs les plus pauvres pour créer une force qui fera reconnaître les droits de tous, et surtout des plus faibles, contre l’exploitation. Elle insiste sur la nécessité absolue de considérer les plus pauvres comme véritables partenaires dans la lutte contre la pauvreté.

Dans ce but, il est important d’être attentif et vigilant pour que la préoccupation des plus écrasés reste première dans les combats menés. C’est un véritable défi car la misère divise et dans ce contexte un moyen de se sentir plus fort est d’écraser celui qui est plus faible.

Fonctionnement

Actuellement, la Fédération LST regroupe trois associations constituées sous la forme d’associations sans but lucratif : LST Andenne asbl, LST Ciney-Marche asbl et LST asbl à Namur.

Toutes trois adhèrent à la Charte de Malonne. La fédération formalise et structure l’action de rassemblement menée depuis les débuts. La fédération LST a une structure juridique (asbl), mise au service de la militance. Ce statut lui permet de s’ouvrir dans de bonnes conditions à d’autres associations qui voudraient la rejoindre.

Concrètement, les associations ont décidé de fédérer leurs forces pour assurer la continuité de leurs actions et en susciter de nouvelles. Les actions communes actuelles sont :

  • l’Assemblée des militants qui rassemble les militants et où se construit la pensée du mouvement ;
  • le journal « La Main dans la Main », préparé chaque mois par un comité de rédaction
  • des groupes de travail thématiques sur la grande pauvreté qui ont pour objectif d’exprimer ce qu’est la misère à partir de ce que peuvent en dire les familles elles-mêmes. Ces différents groupes sont :
page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 16 octobre 2003