accueil >

mouvement Luttes Solidarités Travail (LST)

Vous cherchez... ?

De l'info ?
» Par thème / publication
» LST : But & fonctionnement

Nous contacter ?
» Un lieu de solidarité et d'accueil, où laisser vos questions, avis, témoignage...
» Nous contacter | rencontrer

Restons en contact
» Recevoir nos actualités
par email de temps à autres

Merci pour votre intérêt pour
cette lutte en solidarité avec
les plus pauvres.

Bienvenue !

Image : Il Quarto Stato / Le Quart-État, peinture de Pelizza, 1901

Fournir une un point de vue et une analyse qui s’enracinent dans la résistance et l’histoire du plus pauvre, telle est l'ambition de ce site.

En un coup d'oeil

LST est un mouvement de rassemblement des plus pauvres pour lutter avec d’autres contre la misère et ce qui la produit.  » Suite ...

Actualités

28 février 2020

 Une soirée au théâtre qui vaut le détour

« Combat de pauvres »

Ce vendredi 28 février 2020, le Centre Culturel d’Andenneprogramme la création « Combat de pauvres » suivie d’un bord de scène avec les comédiens et LST Andenne asbl.

Depuis près de 50 ans, la mauvaise redistribution des richesses en Europe ne cesse d’accroître les inégalités. Les chiffres de la pauvreté explosent.
« Combat de pauvres », créé et mis en scène par la « Cie Art & Tça », invite à un détour original sur ce qui produit sur cette nouvelle réalité sociale. En même temps, ce spectacle s’emploie à questionner le type de société et de solidarité que nous voulons construire pour l’avenir.

» Lien vers l'évênement

où ? Centre Culturel d'Andenne
Rue de la Papeterie, 2A – 5300 Andenne | Plan
quand Vendredi 28 février 2020 à 20H30
20 février 2020

Plateforme de Lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles

« Contre la pauvreté des enfants et de leurs familles : des actes  »

La pauvreté est une réalité inadmissible dans un pays aussi riche que la Belgique. La pauvreté des enfants est d’abord celle des familles et résulte de politiques inégalitaires qui doivent être modifiées urgemment.
Rejoignez-nous au débat organisé par les acteurs de la plateforme avec des représentants politiques.
D’ici cette soirée, 4 capsules vidéo seront diffusées pour donner le ton au contenu des débats. A découvrir ci-dessous  et sur la page facebook de la plateforme ces prochains jours.

» Infos et inscriptions 

où ? Abattoirs de Bomel
Traverse des Muses, 18 – 5000 Namur | Plan
quand Jeudi 20 février 2020 de 18H à 21H
20 février 2020

Plateforme de Lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles

« Contre la pauvreté des enfants et de leurs familles : des actes  »

La pauvreté est une réalité inadmissible dans un pays aussi riche que la Belgique. La pauvreté des enfants est d’abord celle des familles et résulte de politiques inégalitaires qui doivent être modifiées urgemment.
Rejoignez-nous au débat organisé par les acteurs de la plateforme avec des représentants politiques.
D’ici cette soirée, 4 capsules vidéo seront diffusées pour donner le ton au contenu des débats. A découvrir ci-dessous  et sur la page facebook de la plateforme ces prochains jours.

» Infos et inscriptions 

où ? Abattoirs de Bomel
Traverse des Muses, 18 – 5000 Namur | Plan
quand Jeudi 20 février 2020 de 18H à 21H
Février 2020

Plateforme de Lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles

Dès que l'on se rassemble à partir de notre quotidien de lutte contre la misère, le premier sujet dont on parle, c'est notre famille…..C'est la famille qui paye le prix le plus cher à la pauvreté. Et c'est en même temps l'endroit de nos références, de nos liens les plus forts ou les plus douloureux, souvent vécus comme le résultat des choix des autres. 

[Image] Rapport bisannuel 2018-2019 Durabilité et PauvretéDéjà en 1994 dans le Rapport Général sur la Pauvreté, nous dénoncions avec force le placement pour cause de pauvreté : depuis les premiers rassemblements à LST, nous disons avec autant de force qu'on peut, qu'il y a moyen de faire autrement, que nous aimons nos enfants et que nous voulons pour eux un meilleur avenir. Que le problème est ailleurs : dans la qualité du logement, de la santé ou des revenus...

Nous sommes dépossédés de nos responsabilités et de nos choix contre notre volonté. Avec une violence démesurée, sans entendre ni comprendre ce que nous voulons, ce que nous vivons, ce que nous pensons, ni ce que nous disons ; au nom du bien-être et de la sécurité des enfants, on impose le déchirement des familles et le placement des enfants. On ne peut pas se résoudre au placement des enfants pour cause de pauvreté de la famille, il y a moyen de faire mieux, beaucoup mieux ! 
C’est avec cette résistance quotidienne à la misère et le combat collectif mené depuis des années sur le droit à la famille, que le Mouvement L.S.T a rejoint la plateforme de lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles initiée par le MOC et regroupant une quarantaine d’organisations.
Une première action de cette plateforme a été la publication d’une carte blanche en réaction à Viva For Life.

Les informations de la plateforme et de ses prochaines actions seront relayées sur notre site ainsi que sur la page facebook de la plateforme.

25-31 décembre 2019

~ On vous souhaite des fêtes... riches en humanité ! ~

Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de partager du temps avec nos proches. Famille, voisins, amis... et notre 'prochain' dans la solitude ?

Elles sont aussi l'occasion de repenser à ce qui nous anime profondément, aux valeurs humaines que l'on partage avec nos concitoyen·ne·s, nos sœurs et frères humains. Et agir en conséquence, ensemble, pour un monde qui tourne plus juste pour toutes et tous.

Qu'est-ce que cela veut dire, lorsque nombre d'entre nous subissent la pauvreté ou la misère ? Lorsque les systèmes de solidarités sont mis au régime de l'austérité ? Lorsque le froid pique et que la précarité de logement augmente ?

A tous, que nos espoirs nous portent et nous rassemblent, toute l'année !

19 décembre 2019

Le don n'a jamais suffi

Viva for Life entame sa campagne d'appels aux dons pour tenter d'endiguer la pauvreté infantile en Wallonie et à Bruxelles. L'œuvre part d'un bon sentiment. Utile, elle rappelle à chacun·e l'intolérable réalité de la pauvreté des familles et des services. Seulement, elle ne doit pas faire oublier les mécanismes structurels de la pauvreté.

[Photo] Viva for Life | © Le Soir
[Photo] Viva for Life | © Le Soir

Aider les enfants sans aider les parents, est-ce possible ? Non bien sûr. Mais c'est plus difficile à assumer politiquement.

Le don n'a jamais suffi. L'ampleur -croissante- de la pauvreté résulte d'une responsabilité collective, de choix politiques. Agir pour améliorer le sort de trop nombreuses familles et leurs enfants : cela passe par des politiques structurelles qui luttent contre les inégalités et modifient le système économique qui les produit. Cela passe par des revenus décents pour tous, des services collectifs accessibles à tout un chacun, dans le cadre d'un partage des richesses plus juste.

» Carte blanche: de la lutte contre la pauvreté infantile, ou l'art d'instrumentaliser la pauvreté

NB : LST cosigne l'appel aux côtés d'un collectif de signataires du monde syndical et associatif. Suite à une erreur administrative indépendante de notre volonté, que nous espérons voir corrigée, notre adhésion n'a pas encore été enregistrée.

11 décembre 2019

10ème Rapport bisannuel avec le Service de Lutte contre la Pauvreté

Durabilité et Pauvreté

Dans l'esprit du Rapport Général sur la Pauvreté et de son suivi, des militant·e·s du mouvement LST ont participé à de nombreuses concertations en 2018 et 2019 sur les liens entre la pauvreté et les nombreux domaines qui questionnent la « durabilité ».

[Image] Rapport bisannuel 2018-2019 Durabilité et PauvretéPour établir ce rapport, des associations dans lesquelles des personnes pauvres se rassemblent et des professionnels de différents secteurs ont été invitées par le Service de Lutte contre la Pauvreté.

Pour les associations, le choix de cette thématique répondait à un double enjeu:

  1. Permettre aux plus pauvres de partager, avec d’autres acteurs, leurs réflexions et points de vue sur la construction d’un avenir durable pour la planète et ses habitant·e·s.
  2. Dialoguer sur les liens entre durabilité et pauvreté, afin de garantir la construction d’un développement durable qui ne laissera personne de côté.

Dans ce processus de dialogue, nous avons posé un premier constat : « Pour nous, c’est la misère qui est durable. Il faut que ça change ! ».

Par nos contributions, tout au long des concertations, nous avons identifié les nombreux obstacles qui nous empêchent de construire un avenir durable. Et nous avons mis en avant les balises et priorités indispensables qui permettront de lutter contre ces obstacles.

Nous étions une vingtaine de militant·e·s de LST à participer à la présentation officielle de ce rapport, le 11 décembre dernier au Palais d’Egmont. Il nous revient, avec d’autres, de veiller à son suivi afin que les politiques mises en place visent une lutte durable contre ce qui produit la grande pauvreté, assorties de mesures structurelles qui s’attaquent aux causes et non aux symptômes.

» Rapport bisannuel 2018-2019 : Durabilité et Pauvreté
» Durabilité et pauvreté, deux faces d'une même urgence Communiqué du Service de Lutte contre la Pauvreté
» Contributions de personnes et familles parmi les plus pauvres au rapport biennal « Durabilité et pauvreté » Communiqué de LST
» Vidéo de témoignages sur le processus ayant conduit au rapport
» Pauvreté et Durabilité, article La Libre Belgique du 11.12.2019
» Suivi du Rapport Général sur la Pauvreté

11 décembre 2019

25/20 ans de lutte contre la pauvreté

Ce 11 décembre 2019, la lutte contre la pauvreté en Belgique se rappelait à nous à l’occasion d’un double anniversaire.
D'une part, les 25 ans du Rapport Général sur la Pauvreté (RGP), commandité par le gouvernement fédéral de l’époque.
Et d’autre part, les 20 ans du Service de Lutte contre la Pauvreté.

[Photo] Photo prise par Associations 21 au Palais d'Egmont lors des 25/20 ans de lutte contre la pauvreté
Photo prise par Associations 21 au Palais d'Egmont, lors des 25/20 ans de lutte contre la pauvreté.

De nombreuses associations dans lesquelles les plus pauvres se mobilisent ont contribué à la réalisation du RGP et à son suivi à travers les rapports bisannuels réalisés en collaboration avec le Service de Lutte contre la Pauvreté. Cet événement, organisé par la Fondation Roi Baudouin et le Service de Lutte contre la Pauvreté, a rassemblé énormément de monde.

Ce Service est le fruit des implications militantes des associations partenaires du suivi du RGP durant plus de quatre années, afin que la démarche du RGP (1992-1994), reposant sur la participation citoyenne des plus pauvres, puisse continuer de manière structurelle. 

Depuis le début du processus du RGP, les associations partenaires garantissent la méthode de dialogue avec les personnes les plus pauvres et leurs associations, en vue d’apporter des points de vue généralement ignorés dans les débats de société qui orientent la vie du pays.

Et 25 après ? Il faut bien constater que les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes légitimes des personnes qui subissent le plus les oppressions et la violence de nos systèmes. Au contraire, on est face à l'augmentation de l'insécurité d’existence pour un grand nombre, la croissance de la pauvreté et des inégalités.

Malgré cela, qu'avons-nous gagné ?
- Le renforcement de nos espérances, pour un monde plus juste, qui trouvent des forces dans nos lieux de solidarités et de luttes ;
- À travers nos lieux de pensée et d'actions collectives, nous osons prendre le risque de sortir des lieux de la misère pour dire nos combats pour le respect de l’humanité et de la dignité de tous.

Ce que nous espérons avoir renforcé :
- Que la parole des plus pauvres dans les débats citoyens soit reconnue comme indispensable ;
- Que cela soit rendu possible grâce à des méthodes de participation qui prennent en compte les réalités et conditions de vie de tous ;
- Que les décisions qui se prennent reposent sur les avis des personnes concernées et sur de réelles analyses d'impacts sur les conditions d'existence des familles et des personnes.

La présentation du Rapport bisannuel "Durabilité et Pauvreté" a également eu lieu ce 11 décembre.

» Dossier de presse du Collectif des associations partenaires du RGP
» Newflash du Service de Lutte contre la pauvreté

6 décembre 2019

Musée du Capitalisme à Rochefort

Le capitalisme : des origines à nos jours. Et après ?

Des associations et institutions rochefortoises, dont LST Condroz-Famenne-Ardennes, se sont mobilisées pour accueillir le Musée du Capitalisme dans la région pendant 1 mois ½.

[Image] Musée du capitalisme à Rochefort

De quoi s’agit-il ? Un musée du capitalisme ! ... une exposition innovante sur le système économique et culturel dans lequel nous baignons.

L’enjeu ? Permettre aux visiteurs de mieux comprendre ce qu’est le capitalisme. Mais surtout d’en faire un lieu d’échanges et de débat sur les origines, les espoirs et les limites de ce modèle qui conditionne nos modes et nos conditions de vie.
L’enjeu est également de réfléchir aux alternatives à ce système, en se questionnant sur quelle autre organisation du monde nous voulons construire ensemble.

Visite. Début décembre, des militant·e·s des différentes régions du mouvement LST ont participé à une visite guidée du musée. Nous en sommes sortis renforcés dans notre certitude que la construction d’un autre monde passera nécessairement par une répartition équitable des richesses au niveau de la planète et par l’indispensable solidarité entre les hommes et les peuples.

Des militant·e·s de LST Condroz-Famenne-Ardennes ont prolongé la réflexion et le débat en participant à différents événements culturels.

Intéressé·e ? Prochaine étape de ce musée nomade : du 18/01 au 23/02/2020, à Verviers

» "Découverte du musée du capitalisme", article LMDLM janvier 2020» En savoir plus sur le Musée du Capitalisme

Décembre 2019

Jai Jagat

Une marche mondiale pour la justice sociale et la paix

Initiée par des mouvements de paysans très pauvres en Inde, la marche Jai Jagat a démarré avec un groupe de paysans le 2 octobre 2019 de Delhi. La marche aboutira en sept./octobre 2020 à Genève. D’autres groupes de marcheurs·euses d'autres pays convergeront vers Genève.

[Photo] 2 octobre 2019, présence de plusieurs organisations à Molenbeek
[Photo] 2 octobre 2019, présence de plusieurs organisation à Molenbeek

Les paysans d’Inde, initiateurs de cette marche mondiale, ont invité les laissés-pour-compte de toutes les régions et pays à rejoindre ce projet d’interpellation vers les organisations qui défendent les droits humains depuis Genève. Tous ces groupes seront porteurs des espérances et luttes des « sans voix ».

Le mouvement Luttes Solidarités Travail s’est engagé dans ce projet et participe depuis les débuts à diverses rencontres préparatoires.

Nos préoccupations :

  • Rendre possible une réelle participation de délégué(e)s des populations les plus reléguées, opprimées de nos régions. Une place pour chacun·e commence dans les premiers pas.
  • Apporter nos préoccupations et attentes légitimes pour des conditions de vie humaine garanties à toutes et tous ici et ailleurs.
  • Construire activement, dans des dialogues avec d’autres, les plaidoyers qui seront portés à Genève et dans lesquels nos voix apparaîtront clairement.

LST participera à un rassemblement de plusieurs « marches des jeunes » sur Namur en mars 2020.  Mais aussi en juillet, à l’accueil d’une marche européenne qui traversera la Belgique en passant par Namur pour un week-end et par Rochefort.

Ce sera une occasion rendre visibles ceux et celles dont nos sociétés refusent d’entendre la voix.

» Jai Jagat, article dans LMDLM (octobre 2019)
» Marche Jai Jagat, partir de notre vie, article LMDLM (déc. 2019)
» Jai Jagat Belgique
» Jai Jagat et Associations 21

23 octobre 2019

Point de vue du Mouvement LST

L’individualisation des droits et le statut de cohabitant

La plupart des bénéficiaires de la sécurité sociale et de l’aide sociale sont confrontés à la violence engendrée par la non-individualisation des droits.[Photo]

[Photo] Exposition 2015-LST Andenne asbl - Hôtel de Ville Andenne (image d'archive, LST).

En effet, le statut de cohabitant augmente l’insécurité d’existence et fragilise les solidarités possibles.

Il y a plusieurs années déjà, avec les associations partenaires du suivi du Rapport Général sur la Pauvreté, nous avons dénoncé largement ces pratiques et législations en rassemblant notre point de vue dans une publication sur la conditionnalité des droits.

Il est important d'élargir le combat engagé pour les bénéficiaires de revenus de remplacement via la sécurité sociale également à ceux qui reçoivent l'aide sociale (notamment le revenu d’intégration sociale, via le CPAS). C'est primordial pour que ce changement souhaité ne laisse pas les plus pauvres de côté.

Aujourd’hui, rejoignant la campagne « Sous le même toit » initiée par la Ligue des Familles, nous partageons notre point de vue avec ses signataires et vous invitons à le découvrir.

» Interpellation du Mouvement LST à la plateforme initiée par la Ligue des Famille (octobre 2019)
» Intervention du Mouvement LST à l'occasion du colloque de la Ligue des famille sur le statut de cohabitant (22 novembre 2018)

29 novembre 2019

 « LST expose et mobilise… »

A l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Homme, LST Andenne asbl vous invite à une soirée d'exposition, rencontres, solidarité et interpellations.

[Photo]

Au menu : découverte du travail de réflexion, analyse, interpellations et actions du mouvement LST ; temps d’exposition et de présentation du travail du Centre d’Expression et de Créativité : ateliers terre, peintures, Bibliothèque De Rue, bijoux et autres créations réalisées par les personnes et familles qui se rassemblent à LST. Sans oublier la projection vidéo du groupe des Jeunes Du gravier dans les chaussures.

Invitez largement vos amis et connaissances pour venir nous rejoindre pour une soirée de solidarité pas du tout ordinaire !

» Invitation et programme détaillé
» Affiche

où ? Hôtel de Ville d'Andenne
Place des Tilleuls, 1 – 5300 Andenne | Plan
quand vendredi 29 novembre 2019 dès 19h00
18, 19 octobre 2019

Journée mondiale du refus de la Misère - Rochefort

Festival « On n'est pas tout seul »

Le mouvement LST, en partenariat avec le Centre culturel de Rochefort et diverses organisations de la région, mettent sur pied deux journées autour de thématiques qui questionnent l’existence de la pauvreté et nous interrogent sur quel monde nous voulons construire ensemble.
Bienvenue à toutes et tous à la 3ème édition de ce festival, les vendredi 18 et samedi 19 octobre.

[Photo] On n'est pas tout seul (affiche)
[Photo] Illustration CCR.

Une belle occasion d’être présent avec notre campagne qui dénonce la transparence imposée aux plus pauvres. De rencontrer d’autres à travers la découverte de spectacles de théâtre, de théâtre-action, d’une expo-spectacle. De participer à des ateliers variés et créatifs, à des débats sur ce qui nous préoccupent. De partager un repas, des moments conviviaux…

» Programme & infos

où ? Centre culturel de Rochefort • plan
Contact Chantal Cornet : 0486 33 36 17
(Retour sur le) 17 octobre 2019

Journée mondiale du refus de la misère 2019

Intervention au Parlement de Wallonie

Ce 17 octobre au Parlement de Wallonie, nous avons pris publiquement la parole en présence de Monsieur Marcourt, président du parlement et de nombreux parlementaires. Nous les avons interpellés sur cette « citoyenneté particulière » imposée aux populations les plus pauvres

[Photo]
Lecture de témoignages au Parlement de Wallonie le 17 octobre 2019 | Photo LST

Les droits humains, les droits fondamentaux, ceux qui font qu’on est reconnu et considéré comme humain et comme citoyen, se transforment pour les plus pauvres en droits spéciaux.

Plusieurs d’entre nous ont témoigné de la nécessité permanente de mener un parcours de combattant pour tenter d’accéder à l’habitat, aux soins de santé, à la possibilité de vivre en famille, à la possibilité d’être défendu en justice… et tant d’autres aspects semés d'embûches avant de pouvoir vivre dignement. Pour de nombreuses personnes, leur quotidien sera « simplement » de tenter de survivre.
Des masques blancs cachant nos visages, symbolisaient cette citoyenneté particulière dans laquelle on nous enferme. Et nos personnages transparents nous accompagnaient pour rappeler que nous luttons pour ne plus être transparents.

Visiblement touché par nos interventions, Monsieur Marcourt a conclu cette rencontre en saluant le courage et la pertinence de nos propos. Il s’est engagé en disant : « Que les mots qui ont été prononcés ne restent pas lettre morte. Il y a nécessité. »

Restons mobilisés pour continuer à interpeller et être moteur de changement.

» Interpellations & témoignages au Parlement
» Article dans le Vers l'Avenir du 18 octobre 2019
» Reportage Canal C du 17 octobre
» Journée mondiale du refus de la misère 2019

17 octobre 2019

Journée mondiale du refus de la Misère - Parlement de Wallonie

Stop aux inégalités sociales !

La Journée mondiale du refus de la misère 2019 sera pour nous l'occasion de revenir sur le plaidoyer Stop aux inégalités sociales.

Largement diffusé dans le cadre des élections fédérales, régionales et européennes, il attire l’attention sur un ensemble de facteurs qui fragilisent l’accès à la sécurité d’existence et propose plusieurs éléments essentiels à mettre en place pour la renforcer et la garantir.

[Photo] Marche vers leParlement wallon, pour un temps de recuillement et interpellation devant la dalle en l'honneur des victimes de la misère, Journée mondiale du refus de la misère 2018.
[Photo] Marche vers leParlement wallon, pour un temps de recuillement et interpellation devant la dalle en l'honneur des victimes de la misère, Journée mondiale du refus de la misère 2018.

Rejoignez-nous nombreux pour rendre hommage aux victimes de la misère et interpeller les nouveaux élus sur les engagements qu’ils comptent prendre pour garantir une réelle sécurité d’existence à tous et toutes, gage d’une citoyenneté entière et reconnue.

Concrètement, ce 17 octobre 2019, rassemblement au Parlement de Wallonie. Au programme : témoignages sur le mépris et la non-citoyenneté imposés aux plus pauvres, commémoration autour de la Dalle en l'honneur des victimes de la misère, interpellations des autorités et temps de rencontre.

9h à 14h Stand d'info de LST, Place de l'Ange à Namur • plan
9h30 Prises de paroles et témoignages au stand
10h30 Rassemblement et départ en cortège vers le Parlement de Wallonie
11h-12h30 Commémoration et interpellations au Parlement

» Journée mondiale du refus de la misère 2019
» LST est aussi présent à Rochefort et Huy

25 septembre 2019

Concertation au Service de lutte
contre la pauvreté

Durabilité et pauvreté… ce que les jeunes ont à en dire

[Image] Stop aux inégalités sociales - Plaidoyer du Mouvement LSTFin septembre, dans le cadre des concertations organisées par le Service de Lutte contre la Pauvreté sur les liens entre la pauvreté et les nombreux domaines qui questionnent la  « durabilité » une délégation du groupe des jeunes du Mouvement LST portait un message fort et interpellant sur les enjeux de développement durable.
Nous vous invitons à découvrir ce texte construit collectivement au départ de leurs réalités.                       

» Texte d'intervention du groupe des jeunes
» Article sur l'intervention du groupe des jeunes dans LMDLM

Septembre
2019

Rapport moral 2018

'Voir, juger, agir' avec LST

Dans le cadre de notre reconnaissance comme association reconnue en éducation permanente, nous avons réalisé un rapport qui met en évidence plusieurs actions développées par le mouvement LST.

[Image] Rapport moral 2018Au départ de notre présence et de nos engagements aux côtés de populations particulièrement fragilisées en différents lieux de Wallonie, vous y découvrez nos processus en Education Permanente de manière détaillée.

Comment ces processus s’appuient sur des lectures collectives des réalités, à travers la méthode « Voir, Juger, Agir » qui est un des fondements des actions de mobilisation et d’émancipation dès la naissance de plusieurs mouvements ouvriers.

Dans ce document, vous découvrirez :
- une trace de nos pratiques de réflexions en groupe, d’analyses collectives de nos conditions de vie ;
- certaines de nos actions pour faire changer ce qui dans notre société contribue à la gestion et à l’amplification des inégalités, et enferme tant de personnes et familles dans des situations de misère.

NB : Non exhaustif, ce document ne reprend pas toutes les actions et implications suscitées dans la mouvance Luttes Solidarités Travail.

Bonne lecture, à partager sans modération.
Ne pas oublier de mettre les références en cas d’utilisation.

» Rapport moral 2018

Septembre 2019

Campagne "Transparents" 2019

On nous rend transparents
mais nous résistons tous les jours à la misère

Depuis plusieurs années, le mouvement LST mène une campagne dénonçant des pratiques et des législations qui contraignent les plus pauvres à une non-citoyenneté, une double transparence.

Le 17 octobre 2019, Journée mondiale du refus de la misère, les plus pauvres interpelleront une fois encore nos élus et chaque citoyen.

[Photo] Rassemblement au Parlement wallon, devant la dalle en l'honneur des victimes de la misère, lors de la Journée mondiale du refus de la misère (image d'archive, LST) mouvements LST et ATD dialoguent avec les députés et la présidente du parlement, devant la dalle commémorant les victimes de la misère.
[Photo] Cortège en route vers le Parlement de Wallonie, lors de la Journée mondiale du refus de la misère 2018 (image d'archive, LST).

Avant les élections de mai 2019, nous avions envoyé un plaidoyer aux différents partis politiques. Il dénonce le refus de citoyenneté imposé aux plus pauvres, les inégalités dans le partage des richesses et demande le renforcement des services publics et de la sécurité sociale.

Par la campagne « transparents », nous voulons continuer à interpeller très largement, partout en Wallonie, à Bruxelles et ailleurs, sur la nécessité de politiques structurelles de justice sociale et non des aménagements qui gèrent la misère.

En 2018, plus de 200 personnages ont été accueillis dans différentes organisations (mutuelles, ONG, syndicats, associations de quartier, maisons médicales, écoles, centres culturels, lieux de vie de particuliers…).

Intéressé-e à participer ? Vous souhaitez rejoindre notre campagne de sensibilisation et d’interpellation pour dénoncer la fragilisation des droits minimaux et les nombreuses discriminations qui s’imposent aux plus pauvres ? Contactez la Fédération LST

» Introduction à la Campagne Transparents
» Tract de la campagne
» Courrier d'invitation envoyé aux organisations
» Plaidoyer du Mouvement LST : Stop aux inégalités sociales

1er juin 2019

Flonflons et tourbillons

[Image] Stop aux inégalités sociales - Plaidoyer du Mouvement LST

 

Une fête
Une exposition
Un moment pour se rencontrer

Et pour VOIR des manèges qui tournent et détournent.

Pour ECOUTER des histoires qui embobinent.

Pour VIVRE un studio photo qui ne manque pas d’air...

 

            
 BIENVENUE A TOUS, petits et grands ! 


où ? LST Namur et aux alentours
rue Pépin, 27 - 5000 Namur

quand ?

Samedi 1er juin, de 12h à 19h.
- Entrée des artistes à 14h.
- Atelier calicots « qui va supporter ça ? » de 12h à 16h
- Studio photo plein air de 12h à 16h30
- Douceurs sucrées dès 12h
- Contes à 16h30
- Musiques et flonflons … de 17h à 19h

prix Participation libre
info

LST Namur

Le CEC LST Namur, avec la participation du CEC LST Andenne, du CEC le courant d’air, du CEC le pivot, de la conteuse Karine Moers et du photographe Luc Stokart. Et avec le soutien de la ville de Namur, de la province de Namur, de la fédération Wallonie-Bruxelles.

30 mai 2019

À l'occasion de la Brocante de l'Ascension

LST Andenne expose !

Venez découvrir une palette de réalisations imaginées lors des ateliers créatifs de notre Centre d’Expression et de Créativité : large éventail de colliers et boucles d'oreilles, parures multicolores, porte-clefs et/ou bijoux de sacs, jolis chapeaux décorés et tant d'autres choses à voir !

[Photo] Création artistique, LST Andenne

[Photo] Création artistique, LST Andenne © LST

Nous serions très heureux que vous veniez découvrir, essayer et pourquoi pas… adopter une de nos réalisations. Vous soutiendrez ainsi les projets de notre association. A des prix dérisoires !

Au plaisir de vous y accueillir… Venez nombreux !

où ? Square Melin, emplacement n°22• plan
quand Jeudi 30 mai 2019, de 8:00 à 18:00
info Contacter LST Andenne

Mars 2019

Plaidoyer de LST

"Stop aux inégalités sociales !"

En vue d'interpeller les candidat·e·s et citoyen·ne·s dans le cadre des élections fédérale, régionale et européenne du 26 mai 2019, le Mouvement LST diffuse un plaidoyer.

[Image] Stop aux inégalités sociales - Plaidoyer du Mouvement LSTConstruire un texte qui part de ce qu’on vit et des combats quotidiens qu’on mène pour assurer notre sécurité d’existence et celle de nos familles était primordial pour nous, pour faire entendre nos attentes, espoirs et priorités.

Découvrez-y des éléments qui nous semblent essentiels pour une société plus juste et équitable.

Quels engagements les femmes et hommes politiques comptent-ils prendre pour garantir une réelle sécurité d’existence à toutes et à tous, gage d'une citoyenneté entière et reconnue ?

C'est notre affaire à toutes et tous, le 26 mai... et chaque jour !

» Plaidoyer du Mouvement LST : Stop aux inégalités sociales
» Lettre accompagnant le plaidoyer

28 février 2019

LST en recours contre la loi créant un

Statut pour les accueillants familiaux

Mobilisation réussie contre une loi fédérale visant à donner plus de droits aux familles accueillantes, au détriment des familles d’origine.

Ce 28 février, la Cour Constitutionnelle a rendu un arrêt positif quant au recours introduit par LST et d'autres associations en 2017.

C’est une grande victoire, résultat de la mobilisation des plus pauvres et d’un long combat. Une chance pour toutes les familles.

Découvrez ce que nous avons gagné et ce sur quoi notre point de vue a été entendu !

» Article sur le recours dans le journal La Main dans la main
» La famille, premier lieu de notre résistance
» Mendicité, allocations d’insertion, activations forcées, aide juridique : autres recours en justice face aux injustices

12 février 2019

"Votre Congo"

Un groupe de militants a visité (au CAL à Namur) une exposition sur la colonisation du Congo par le roi Léopold II. Elle nous a permis de mieux comprendre d'où viennent des stéréotypes, des préjugés qui ont encore la vie dure aujourd'hui.

[Image] Description de l'image

[Image] Description de l'image

Un documentaire et un atelier d'écriture nous ont permis de nous questionner et de mettre des mots sur nos ressentis. Nous nous rendons compte que la colonisation a laissé des traces dans la vie de tous les jours.

Cette démarche permet de comprendre comment les préjugés se mettent en place et comment ils restent ancrés dans notre quotidien.

Les injustices se nourrissent des préjugés. En prendre conscience est primordial !

» Article sur l'expo dans le journal La Main dans la Main

Janvier 2019

Manifestation climat :
la planète et l'humain exigent plus

La manifestation pour la justice migratoire, climatique et fiscale du 12 janvier s’est transformée en une manif pour la justice migratoire. Une autre pour le climat est prévue le 27 janvier. Cela nous questionne.

[Photo] Claim the Climate - Manifestation du 02/12/2018 (Sous les bannières "Une Transition juste commence ici" et plus loin "Tout le monde à bord" | Photo LST.
[Photo] Claim the Climate - Manifestation du 02/12/2018 (Sous les bannières "Une Transition juste commence ici" et plus loin "Tout le monde à bord" | Photo LST.

Un même système économique génère l’exploitation outrancière de l’humain et de la planète. En outre, la problématique climatique engendre des migrations croissantes.

Actuellement, de nombreuses mobilisations citoyennes dénoncent des enjeux fondamentaux qui mettent en cause la survie de l’humanité et de la planète. Mais elles demeurent cloisonnées.

Pourtant, les objectifs de développement durable de l'agenda 2030 de l'ONU rassemblent ces préoccupations.

Trop souvent, les combats pour un développement durable oublient les plus pauvres, qui sont les premiers à payer chèrement les dérèglements de nos sociétés. Et il serait extrêmement dangereux de croire dans un certain développement durable réservé aux plus nantis.

C'est pourquoi, nous sommes convaincus qu'il faut allier les combats, dont les actions pour une justice climatique, migratoire et fiscale.

Nous savons que ce défi est de taille et nous le mesurons entre autre depuis plus de 10 ans dans Associations 21 pour un développement durable, que nous avons cofondée.

Janvier 2019

Les inégalités sont violences

C'est todi li p'tit qu'on spotche (*), entendons-nous si souvent.
Cette affirmation n'a jamais été aussi vraie qu'aujourd'hui : les inégalités augmentent, le fossé se creuse entre ceux qui sont privés de tout et ceux qui s'accaparent richesses et pouvoir.

Les 1% des Belges les plus riches possèdent 17,5% des richesses disponibles en Belgique.
Les 10% les plus riches possèdent 47% des richesses de Belgique.

Les 50% les plus pauvres des Belges possèdent ensemble 9,5% des richesses de Belgique.

Les 1% les plus riches des Belges ont empoché 21% des richesses créées en 2017. Source : Oxfam (2017)

Les élections de mai 2019 nous donnent l'occasion, par le biais d'un plaidoyer, d'interpeller et de questionner les candidats : d'une part sur les constats que nous faisons à partir du quotidien de résistance à la misère, d'autre part sur ce que nous proposons pour une société plus juste et équitable.

A découvrir ici dans quelques semaines ... à suivre !

 

(* C’est toujours le petit qu’on écrase)


Expositions, temps de rencontre, prises de position, nouvelles publications... et autres actualités du mouvement LST en 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003

page précédentetop
Contacts Creative Commons License
dernière mise à jour le 22 décembre 2019