accueil > pauvreté ? > parole des plus pauvres & citoyenneté > On nous rends transparents, mais nous résistons tous les jours à la misère

On nous rend transparents,
mais nous résistons tous les jours à la misère

[Photo]
Les personnages transparents qui illustrent la campagne

documents
[Couverture] Etude : On nous rend transparents, mais nous résistons chaque jour à la misère
On nous rend transparents, mais nous résistons chaque jour à la misère, étude collective, 17 octobre 2016

Tract de la campagne (et version en néerlandais)

Transparents, invisibles et inexistants, La Main dans la Main

Courrier d'invitation envoyé aux associations

Journée mondiale du refus de la misère 2015 | Témoignages 2015


plus d'info
contactez-nous à la Fédération LST

Aborder la misère, la pauvreté telles qu'elles sont produites dans nos sociétés de plus en plus inégalitaires à travers ce point de vue de la transparence permet de mettre au jour deux faces d'une même médaille.

D'une part, les pauvres sont rendus transparents, inexistants par diverses conditionnalités qui les poussent hors du droit et hors "les murs".

D'autre part, il leur est imposé de se mettre à nu, de rendre transparent la totalité de leur vie, comme une indispensable condition pour "exister" à travers diverses formes d'aides, d'assistances ou de solidarités.

Cette double transparence est symbolisée par des 'personnages transparents', diffusés via une campagne de sensibilisation impliquant de nombreuses associations, et et d'interpellation du monde politique, en particulier lors de la Journée mondiale du refus de la misère au Parlement de Wallonie.

Une double transparence ?

Quand transparence rime avec "inexistence"...

Pouvons-nous parler de citoyenneté de seconde zone ou simplement faire le constat terrible que, ici comme ailleurs, les plus pauvres échappent à ce concept d'appartenance qu'est la "citoyenneté".

"Sherwoodisation" pour certains qui échappent au contrôle des services sociaux, aux répertoires et à la statistique, conséquence de leur exclusion des droits minimaux qui leurs étaient encore accordés hier.

Quand transparence rime avec "mise à nu de toute ton existence"

[Photo]
Journée mondiale du refus de la misère 2015, au Parlement de Wallonie :
Symboliquement, des militant-e-s de LST mettent en avant des silhouettes transparentes, pour relayer les témoignages de personnes que de nombreuses législations condamnent à devenir totalement inexistantes

Pour les plus pauvres, tous les faits et gestes doivent être connus et répertoriés soigneusement dans les rapports sociaux, dans les dossiers de demandes d'un logement, d'une aide sociale, pour justifier la composition du ménage, obtenir une bourse d'étude…

Tout oubli dans ce qu'il faut mettre au jour sera considéré comme une tentative de fraude et dès lors, c'est l'arme alimentaire qui exerce une pression inouïe sur les personnes, les familles.

Comment se loger seul ou en famille, se nourrir, se soigner si demain on supprime les aides reçues actuellement au motif d'un oubli interprété comme une tentative de "fraude sociale", ou encore parce que les législations changent ?

Tandis qu'on intensifie tous les contrôles sur la vie des pauvres, on laisse par ailleurs courir librement les grands fraudeurs fiscaux ! On voit clairement sur qui pèse la suspicion de criminalité, dans un contexte d'inégalités croissantes dans notre société

NB : Nos réflexions et analyses trouvent leur origine dans ce que les plus pauvres partagent librement dans le cadre des divers lieux de réflexions et d'actions collectives développés au sein du Mouvement LST. Enracinées dans une pensée qui se construit dans les résistances à la misère développées seul, à quelques-uns, ou en famille, nos réflexions se bâtissent dans ces lieux de dialogue à partir desquels nous analysons ensemble les conditions de vie extrêmes qui nous sont imposées.

La Campagne

Des transparents ...

Des personnages, réalisés dans un film plastique transparent, symbolisent toutes les personnes rendues invisibles, transparentes et contraintes à l'inexistence, à la clandestinité.

... en Wallonie et Bruxelles ...

Ils sont diffusés via une vaste campagne. De nombreuses organisations accueillent ces personnages hautement symboliques chez elles et participent ainsi à la sensibilisation d'un public élargi sur ces enjeux fondamentaux.

... qui se rassemblent au Parlement wallon

Avec ces associations, chaque 17 octobre, lors de la Journée mondiale du refus de la misère, au Parlement de Wallonie, au pied de la Dalle en l'honneur des victimes de la misère, nous mettons en scène les personnages transparents pour illustrer ces situations de vie.

Et vous ?

Cette campagne est multiannuelle. Intéressé(e) à en savoir plus ou à participer ? Contactez la Fédération LST.

Campagne 2017

La campagne 2017 est en cours. Plus d'info ici prochainement.

Intéressé(e) à en savoir plus ou à participer ? Contactez la Fédération LST.

Campagne 2016

Plus de 120 organisations ont rejoint la campagne et accueillent un ou plusieurs transparents. Des particuliers se sont également joints aux organisations en accueillant des transparents devant chez eux.

Accueil Famenne asbl (maison d'acccueil), ACSA (Actions Culturelles et Sociales d'Andenne), Administration Andenne, Administration Andenne, AIS Andenne-Ciney (Agence Immobilière Sociale), AIS Nord-Luxembourg, ALE Andenne (Agence Locale pour l'Emploi), ALE Namur (Agence Locale pour l'Emploi), ALEAP, Alpha 5000, AMO Mic Ados (Action en milieu ouvert), Andenne Contre Toute Exclusion (ACTE) (Service Social Andenne - Plan de Cohésion Sociale), Associations 21, ATD, Au Plus Net, Bibliothèque communale d'Andenne, Bibliothèque de Huy, C.A.I. Namur (Centre d'action interculturelle de la Province de Namur), CAL (Centre d'Action Laïque de la province de Namur), Cardijn, Cefoc, Centre culturel d'Andenne, Centre culturel de Bièvre, Centre culturel de Bomel, Centre culturel de Ciney, Centre culturel de Floreffe, Centre culturel de Fosses-la-Ville, Centre Culturel de l'Arrondissement de Huy, Centre Culturel des Roches de Rochefort, Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie, Centre de Planning Rochefort, Centre Européen du Travail, Chapelle Sainte-Thèrèse de Rochefort, Cinéma Caméo - Les Grignoux, Cinex, Coeur en Marche (Resto du Coeur), Collectif logement (Hannut), Collégiale Sainte-Begge d'Andenne, Compagnie Buissonnière, Compagnons dépanneurs (dans le magasin de vêtements relookés), Coquelicot ASBL, CPAS d'Andenne, CPAS de Ciney, CPAS de Huy, CPAS de Namur, CPAS Hannut - Action sociale, Croix-Rouge d'Andenne, Croix-Rouge de Jambes, CSC Andenne, CSC Bouge, CSC Ciney, CSC Dinant, CSC Gembloux, CSC Namur, CSC Rochefort, CSSN (Centre de Service Social de Namur), Ecole Sainte-Begge, Eglise de Jemelle, Eglise de Noiseux, Eglise Notre-Dame de la Visitation Rochefort, EMSAS (équipe mobile « santé et action sociale » du SAGEISS - Service d'Assistance de Guidance et d'Intervention Sanitaire et Sociale), EPHEC (Haute Ecole - Bruxelles & LLN), Espace Citoyens, Hôtel de Ville de Namur, Espace Kegeljan, Expo "Pauvres de Nous", Fondation pour les Générations Futures - FGF, Forem Namur, FORMA - Equipe Pour La Formation A L'autonomie ASBL, Gamedella 2000 asbl, GLN (Gestion Logement Namur, A.I.S), Henallux, Hôtel de Ville de Huy, IEW (Fédération Inter Environnement Wallonie), La Caracole, La Caracole (accès chaussée de Dinant), Le Chat à 7 Pattes, Le Grignotin, Le Pivot (Promotion Communautaire), Les Logis Andennais, Les Sauverdias, L'Interfédé, Lire et Écrire - Namur, LST Andenne, LST Ciney-Marche, LST Coopérative, LST Namur, M. Michel Gérard, Maison Croix-Rouge Région de Huy, Maison de l'emploi Andenne, Maison du Cœur (Hannut), Maison du Développement durable, Maison Médicale de Bomel, Maison Médicale de Dampremy, Maison Médicale de La Plante, Maison Médicale de Ransart, Maison Médicale des Balances, Maison Médicale du quartier des Arsouilles, Maison paroissiale de Rochefort, Mme Andrée Defaux, Mutualité Chrétienne Dinant, Mutualité Chrétienne Namur, Mutualité Chrétienne Philippeville, Mutualité Chrétienne Tamines, Nature et Progrès, Oxfam-Magasin du Monde d'Andenne, Oxfam-Magasin du monde de Marche-en-Famenne, Oxfam-Magasin du monde de Namur, Oxfam-Magasin du monde de Rochefort, Oxfam-Magasins du Monde (Mundo N), Petit théâtre de la Grande Vie, Photographe Randall DENIS, Plan de Cohésion Sociale - Ville de Dinant, Radio Fréquence Plus Andenne, Relais social urbain namurois, Réseau IDée, Resto du Coeur de Namur, Sahia (Service pluraliste d'accompagnement et d'insertion sociale pour personnes handicapées), Saint-Vincent de Paul, Seilles, Salle paroissiale Fontaine-l'Evêque, Salon BIO Valériane, Service d'Entraide Familiale, SIS (Service d'Insertion Sociale, CPAS de Namur), Terre Franche CEC, Une Main Tendue, Université de Namur, Zone T…

Dès 2015, la transparence dénoncée lors de la Journée mondiale du refus de la misère

A l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère du 17 octobre 2015, LST a mis en évidence une série de pratiques et de législations qui contribuent à rendre de plus en plus de personnes inexistantes, hors de la vue et des répertoires, hors de la cité.

Plus largement, LST dénonce depuis plusieurs années les législations qui poussent une part croissante de personnes et de familles dans une insécurité d'existence toujours plus profonde.

page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 23 août 2017