accueil > actualités > actualités 2006

Actualités

rester en contact
» Vous souhaitez être tenue informé-e des actualités du mouvement LST ? Rien de plus simple.
voir aussi...
» 2 périodiques au départ du vécu des plus pauvres :
La Main dans la Main & Le Courrier des domaines

Expositions, temps de rencontre, prises de position, nouvelles publications... et autres actualités du mouvement LST en 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003

14 septembre 2021

LST partenaire – Avant-première aux Grignoux

"L’école de l’impossible"


Nous sommes à Seraing, dans la banlieue liégeoise. Le collège Saint-Martin accueille plus de 400 jeunes essentiellement dans des sections techniques et professionnelles. La plupart d’entre eux, souvent majeurs, sont « des exclus » du système scolaire, rejetés de tous les établissements qu’ils ont pu fréquenter jusque-là...


Dans le cadre des programmations du Caméo, LST vous invite à découvrir ce film de Thierry Michel et Christine Pireaux, qui nous plonge dans le quotidien de ce collège, qui n’est ni un havre de paix ni « l’école de la réussite » mais au sein duquel l’équipe pédagogique ne veut pas renoncer et veut donner une dernière chance à ces jeunes dont l’avenir se ferme inexorablement. Et ce, avec tout ce que ça comporte comme « défi » parfois, de faire de cette école un lieu de vie où chacun peut encore progresser, se construire un futur.

Soyez les bienvenus avec votre famille, amis, voisins ! Attention, les places sont limitées dans la salle. Il est préférable de réserver.
» Présentation du film par Les Grignoux


où ?

Cinéma Caméo
rue des Carmes, 49 - 5000 Namur | Plan

quand ?

Mardi 14 septembre à 20:00

prix

5,70€ (avec carte de membre) - 7€ (sans carte de membre). Si le prix est un obstacle, contacter Fédération LST

septembre 2021

Education permanente

Reprise de nos réunions


Les caves reprennent sur Namur et Andenne le 7 septembre 2021. Un groupe pourra se réunir en présence à Namur ainsi qu'Andenne avec une possibilité de rejoindre en vidéo conférence.
Pour le Hainaut et la région de Jemelle la participation se fera via LST Namur.

Le 14 septembre, avant- première du film -L'école de l'impossible- par les Grignoux au cinéma Caméo. LST est partenaire pour cette programmation de reprise.

La prochaine assemblée de militant.e.s se déroulera le 11 septembre. Des groupes de personnes se réuniront à Andenne, Namur et Rochefort, avec des liaisons en vidéo conférence. 

Dans le cadre de nos évaluations des ODD (Objectifs de développement durable) avec ASS 21, une rencontre aura lieu à Louvain-La-Neuve le 24 septembre 2021.
Les rencontres de préparation pour la journée mondiale du refus de la misère et les concertations reprennent dès la fin août et en septembre.

juillet 2021

FORUM

Association 21

Dans le cadre des questionnements que nous partageons avec Association 21 et les associations qui en sont partenaires nous organisons des forums de réflexions sur les différents « modes d’emploi » des ODD (Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 de l’ONU) :

Ces forums sont multiples et concernent des thématiques variées.


Le premier : Quelle économie au service d’une société juste et durable, qui ne laisse personne de côté? è le 29 juin 2021 (visio)

Le second : Comment construire un vivre ensemble, solidaires, en santé ? Le 6 juillet 2021 à 10h (visio)

Le troisième : Agroécologie : comment garantir le droit et l’accès d’une part à une alimentation de qualité et d’autre part à un revenu digne aux producteurs ? Le 4 septembre dans le cadre de la petite foire du MAP (Monceau-Imbrechies)

En septembre 2021 nous vous inviterons à un forum qui présentera les recommandations des 3 forums à des partenaires académiques et des responsables politiques

 

Infos : 081/22.15.12 ou ici

29 mai 2021

Coédition avec la maison d’édition Esperluète

Flonflons et tourbillons le livre

Témoin poétique des combats menés au quotidien par les plus pauvres, ce livre est le résultat d’un projet mené dans les ateliers créatifs du CEC à LST en 2019.


Dans ces ateliers, une centaine de participants, adultes et enfants, se sont lancés dans un projet qu’ils ont nommé « Flonflons et tourbillons ».
Au travers des textes, dessins, peinture, installation et enfin la réalisation du livre, Flonflons et tourbillons interroge et présente les moments festifs dans nos vies et ceux plus durs parfois, nos combats pour nos familles, les préjugés et les relégations que nous subissons, notre courage et notre créativité, notre inventivité et nos rassemblements.

Ces réalisations entrent en dialogue avec les témoignages de ceux qui ont travaillé chez les forains.


Vous pouvez vous le procurez au prix de 15 euros auprès de :

» La librairie Papyrus, 16 rue bas de la place à Namur
» La librairie Point virgule, 1 rue Lelièvre à Namur
» et aux éditions Esperluète

29 mai 2021

Mobilisation

Marche a Namur pour plus de justice sociale avec Jay Jagat

Ce samedi 29 mai 2021 était un jour ensoleillé. LST invitait les « marcheurs de JaiJagat » à se rassembler et marcher à nos côtés et aux côtés des « Transparents ».

Une journée pleine de questionnements, d’apprentissages, de débats, de rencontres, de découvertes, …

Une journée que nous avions dédiée à la JUSTICE SOCIALE. Ce fut pour nous, militants de LST, l’occasion de présenter Namur au travers des traces et des témoignages, dans les quartiers, des lieux de vie des populations les plus pauvres à travers le temps, de présenter également la vidéo du 17 octobre 2020.

Mais aussi d’entendre pourquoi nous marchons à travers « Je marche donc je suis » et de présenter une partie de l’exposition « Pas à part ».
Nous en ferons un écho plus large dans un prochain numéro du journal « La main dans la main ».

mai 2021

Still standing for culture

Toujours debout pour la culture !

Au cours de la pandémie, des travailleurs ont été confrontés à ce que les plus pauvres vivent depuis toujours : le mépris. Dans le secteur culturel, il est ainsi frappant de voir que des artistes ont alors été obligés de vivre des réalités réservées jusque maintenant aux plus pauvres, comme faire appel à l’aide alimentaire pour survivre.

Le mouvement « Still standing for culture », qui veut dire : Toujours debout pour la culture, a organisé plusieurs manifestations à travers toute la Wallonie et à Bruxelles pour faire entendre l’importance de la culture dans une société démocratique.

L’enjeu de l’ouverture des lieux culturels, ce n’est en effet pas d’abord l’emploi de tous ceux qui travaillent dans ce secteur, ni la question économique de quelques grandes institutions culturelles (théâtre, musée, cinéma). C’est bien l’ouverture de lieux qui permettent le débat démocratique, la confrontation des idées, l’émergence d’une pensée.

Du 30 avril au 8 mai, 130 lieux culturels ont répondu à la cinquième action de « Still standing for culture » et ont ouvert leurs portes en respectant les protocoles sanitaires. Ils l’ont fait parce que les cartes blanches, les interpellations politiques et les précédentes actions n’ont pas fait bouger les lignes. Parce qu’ils répètent depuis des mois, sans être entendus, qu’il faut arrêter d’opposer les secteurs et que toutes les activités humaines doivent pouvoir reprendre de manière proportionnelle face à la situation sanitaire. Ils ont créé de nouvelles manières d'agir et d'interpeller.

A LST, la pandémie nous a également obligés à changer nos manières de nous rassembler, nous exprimer, faire vivre la solidarité et interpeller. Nous nous donnons rendez-vous dans des parc, sur des trottoirs, nous nous retrouvons dans des rencontres virtuelles chacun derrière des écrans. Nous avons ainsi réussi non seulement à continuer à tisser des liens, mais aussi à poursuivre nos rassemblements, luttes et travail collectif.

C’est pourquoi, nous soutenons l’action de « Still standing for culture ». Et vous, vous en pensez quoi ?

» L'article complet : Toujours debout pour la culture

28 avril 2021

Intervention Radio

LST, de 1970 à nos jours : interview à la radio RCF

Historique de LST

Depuis les années 1970, des femmes et des hommes, pauvres et d'autres qui leur sont solidaires, se rassemblent dans le Namurois et ailleurs en Wallonie pour construire petit à petit un mouvement de lutte contre ce qui produit la misère.

C'est leur histoire, racontée par Luc Lefèbvre, un des fondateurs du mouvement Luttes Solidarités Travail, et des militant.es, que nous vous proposons de (ré-)écouter aujourd'hui. En vous souhaitant une bonne écoute !

» 1. L’émission RCF du 19 avril 2021 : LST par Luc Lefèbvre
» 2. L’émission RCF du lundi 3 mai : LST par Luc Lefèbvre (suite)
» 3. L’émission RCF du 17 mai 2021 : Paroles de militant.es

28 avril 2021

Groupe Agora : Proposition de loi

Enfin une loi contre la séparation des frères et soeur lors d'un placement !

Depuis des décennies, des frères et soeurs sont séparés lors du placement d'enfant par des institutions. Un déchirement, toujours ! Ce 28 d’avril dernier, une proposition de loi modifiant le Code Civil relative aux liens personnels entre frères et sœurs a enfin été approuvée. Une victoire importante pour les enfants et familles concernées !

Ce changement législatif donne aux enfants concernés par un placement en famille d’accueil/en institution le droit de ne pas être séparés de leur fratrie.

On peut regretter que ce droit n’ait pas été prononcé plus tôt dans l’histoire de l’aide à la jeunesse, car c’est effectivement un vieux combat rempli de souffrance pour de nombreuses personnes que d’avoir été séparées de ses frères et sœurs lors d’un placement en famille d’accueil ou en institution.

» Proposition de loi
» Proposition de loi avec amendements

16 mars 2021

Mobilisation

Agora

Quand LST et le Groupe Agora rencontrent la Ministre de l'Aide à la Jeunesse...

Ce 16 mars dernier, le groupe agora représenté par les associations ATD et LST, des professionnels de l’aide à la jeunesse et l’administratrice générale Mme Baudart, a rencontré la ministre Glatigny.

Lors de cette rencontre, les associations ont pu témoigner des combats que les familles les plus pauvres portent chaque jour, dénoncer le placement pour cause de pauvreté, insister sur l’importance du maintien du lien entre l’enfant placé et sa famille, ainsi que les préoccupations du groupe Agora en ce qui concerne le droit de vivre en famille. Il était essentiel de redire que si un enfant vit dans la pauvreté, c’est toute la famille qui vit dans la pauvreté et que quand on vit la grande pauvreté, on ne fait pas partie du même monde.

» Intervention d’Andrée de LST

mars 2021

Mobilisation

Agora, un exemple inspirant

Le dialogue, une démarche féconde pour l’effectivité des droits

Depuis un peu plus de 20 ans, le groupe Agora qui rassemble des personnes en situation de grande pauvreté, des professionnels de l’aide à la jeunesse ainsi que des membres de l’administration. Ce groupe de dialogue se réunit pour confronter les points de vue différents sur le droit de vivre en famille, et en particulier, sur les enjeux liés à l’aide à la jeunesse.

[Image] Description de l'imageEn 1994, le Rapport Général sur la pauvreté était publié. On revendiquait, entre autres, d’arrêter le placement des enfants pour cause de pauvreté. Madame Onkelinx, Ministre responsable en Communauté Française, a demandé à son Administration d’évaluer cette revendication en dialogue avec les associations ATD QM et LST.

Afin de garder une trace de ce très long dialogue, le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale a accepté de rédiger une publication retraçant les constats, débats, échanges, analyses et engagements du groupe Agora depuis ses débuts. Un détour à conseiller.

» Publication sur les vingt ans du groupe Agora
» Le groupe Agora

mars 2021

Mobilisation

Un combat gagné ?

Contre une protection juridique prénatale

Interpellé par cette proposition de loi, de nombreuses associations, services, institutions, etc… ont décidé de se mobiliser contre cette loi.

En mars 2020, une proposition de loi (mettre le document en hyperlien) concernant une protection juridique prénatale a été déposée par Mme Valérie Van Peel (NVA) et M. John Crombez (SP.A). Celle-ci prévoyait la mise en place de certaines mesures de protection à l’égard d’un enfant à naître lorsque la maman présente un trouble psychique, comme une assuétude par exemple (alcoolisme, toxicomanie, etc.). Notamment par l’enfermement forcé de la femme enceinte. Il était important de s’opposer à cette proposition de loi qui portait atteinte au droit de vivre en famille, en particulier pour les plus pauvres. Elle allait faire courir un véritable danger aux plus fragiles, amplifier la peur de se rendre dans un service, stigmatiser et condamner encore plus une partie de la population, … En novembre dernier, le Conseil d’Etat a été très critique sur cette proposition de loi en reprenant notamment des arguments portés par la plate-forme associative.

» Avis du Conseil d’Etat » Avis de LST et ATD sur cette proposition de loi

» Avis de l'Union des Conseillers et Directeurs de l'Aide et de la Protection de la Jeunesse

20 mars 2021

Mobilisation

Rejoignez-nous pour la marche Jai Jagat du 29 mai !

La campagne internationale pour la justice et la paix Jai Jagat 2021-'30 nous projette dans un planning ambitieux pour les dix années à venir. Un projet articulant 4 piliers : éradiquer la pauvreté, éliminer la discrimination sociale, inverser la destruction écologique et la crise climatique, et mettre fin aux conflits.

Pour se faire le groupe belge de coordination de Jai Jagat impulse une dynamique de marche mensuelles : « les samedis de Jai Jagat », en voici le programme des prochaines rencontres :

Dates Lieux Jai Jagat en partenariat avec
27 mars Charleroi ATD
24 avril Bruxelles Entraide et Fraternité
29 mai Namur LST
26 juin Perwez Equipes populaires
25 septembre Liège Amis de la Terre
Octobre A définir SCI
27 novembre Bruxelles  

LST se mobilise dans la dynamique actuelle en veillant à ne pas perdre en route les interlocuteurs privilégiés dans la lutte contre la pauvreté et la violence, à savoir les personnes et familles parmi les plus pauvres elles-mêmes. Rien de plus violent que de se voir encore une fois nié l’existence. C’est pourquoi les « transparents » et nous, nous seront en marche.

Nous vous fixons rendez-vous ce 29 mai entre 10h et 15h pour la Marche Jai Jagat qu’accueille LST.

Pour plus d’infos et inscriptions : Jai Jagat Belgique ou contactez nos locales

20 février 2021

Mobilisation

Still Standing for Culture

20 février 2021 Manif " Still standing for culture"

Le 20 février 2021, lors de la journée mondiale de la justice sociale, nous avons été manifesté sous les fenêtres de la ministre de la culture à Bruxelles à l'appel de l'organisation Still standing for culture. Dans cette période de pandémie, défendre un principe de justice sociale et d'intérêt collectif, c'est demander de réinstaurer le droit de se réunir et de s'exprimer.

Ce 13 mars 2021, cela fera un an que les lieux culturels fermaient pour la première fois. Première fois que nous ne pouvions plus nous rassembler pour construire une parole collective. A cette occasion, de nouvelle action stillstanding for culture se feront un peu partout.

Janvier 2021

Mobilisation avec Still Standing for Culture

CECI EST UN APPEL À AGIR

Samedi 20/2, on fait culture !

Le samedi 20 février, on fait culture ! Le rassemblement Still Standing for Culture appelle à l'action pour la Journée mondiale de la justice sociale. Parce que la justice sociale passe aussi par le droit à se rassembler, à s'exprimer, à agir et réagir en tant que citoyen, montrons à tous que nous avons soif de culture, de faire culture ensemble.

Ce samedi 20 février, apportez une vieille chaussure, déposez là sur le trottoir devant LST. Elle représentera votre besoin de faire culture au sein de notre mouvement. Elle se trouvera en dialogue avec des chaussures et un montage vidéo installés dans la vitrine de LST et réalisés dans nos ateliers. cette action du 20 février « Faire Culture », est coordonné par Still Standing.

» CECI EST UN APPEL À AGIR - Still standing for culture

Janvier 2021

Témoignages sonores :
mettons-nous en marche !

Je marche donc je suis

Quand les choses s'entremêlent, ça nous pousse souvent dans des situations d'une complexité sombre qui parfois est décourageante.

Mais quand les réponses et les échos de nos luttes et espérances sont multiples et s'entremêlent, alors on voit sur nos visages le sourire et l'espoir.

Ecoutons "Je marche donc je suis", témoignage sonore de réalités que nous vivons et qui nous mettent en marche ! :

Le projet "Je marche donc je suis" est un travail du Centre d'Expression et de Créativité (CEC) de LST Namur. Voyons-le comme une mise en lien, car il fait écho aux résistances que nous portons ainsi qu'au projet Jai Jagat et l'appel de leur part pour une marche mondiale pour plus de justice sociale et environnementale. LST, au travers du projet Jai Jagat, est soutenu par la campagne Vivre Ensemble.

Interview radio :
genèse de LST et Jai Jagat

Dans une capsule de la radio RCF réalisée lors de l'Avent (décembre 2020), Luc Lefèbvre est intervenu au sujet du projet "Je marche donc je suis", son lien avec Jai Jagat ainsi que le mouvement LST et sa genèse :

Janvier 2021

Festin pour les puissants,
misère pour les autres

Film Le Festin / Tong Tong

Paroles de petits paysans et de pécheurs sénégalais qui dénoncent comment les lois et l’organisation de notre monde rendent les puissants de plus en plus riches et poussent les « petits », dans la misère, de plus en plus pauvres et exploités.

Documentaire de Via Campesina et ZinTV enraciné dans des luttes pour un monde juste (généralement en français, certains passages sous-titrés).

» Voir le film

1er décembre 2020

Retour sur la
Journée mondiale du refus de la misère

Il n'est pas si loin le 17 octobre 2020

En ce qui nous concerne, les résistances à la misère sont quotidiennes ! Et c'est dans l'enceinte du Parlement de Wallonie que nous devions en témoigner le 16 octobre dernier, pour y porter la voix des personnes parmi les plus pauvres, mais la situation sanitaire en a décidé autrement. Voici donc une trace de la parole que nous avons portée sur la « voix publique ».

Ce message, nous souhaitons qu'il soit entendu par les parlementaires, les politiques mais aussi par les citoyens. Nous devons nous positionner clairement collectivement.

Avec la crise sanitaire, de nouvelles formes de rencontres et de rassemblements, non sans contraintes et difficultés, ont dû être explorées. Celles-ci nous permettent aujourd’hui de vous présenter ce regard militant au travers de notre vidéo, qui donne le ton de la solidarité que nous cherchons dans notre société!

Sur notre site internet, vous trouverez tous les documents liés à cette vidéo.

» Notre analyse : La solidarité au regard des plus pauvres
» Nos témoignages
» Journée mondiale du refus de la misère 2020

23, 24 octobre 2020

Journée mondiale du refus de la Misère, Rochefort

'Du gravier dans les chaussures'
au Festival 'On n'est pas tout seul'

Ce 23 et 24 octobre 2020, c’était la 4ème édition du festival qui s'inscrit dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère. Prévu sur deux jours, il fut raccourci en raison de la recrudescende de Covid-19. LST y diffusait le film Du gravier dans les chaussures réalisé par le groupe des jeunes de LST Andenne.

C’était l’occasion de retracer la construction du film, porter le message préparé avec les jeunes et vivre avec le public des échanges riches de témoignages et de vécu. Beaucoup de spectateurs se sentaient proche des réalités exprimées par les jeunes.

LST a également participé à la diffusion du film « Des gens passent et j’en oublie», de Laurent Poncelet.

» Découvrez le film
» Journée mondiale du refus de la misère à Dinant et Rochefort

Expositions, temps de rencontre, prises de position, nouvelles publications... et autres actualités du mouvement LST en 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003

page précédentetop
Contacts Creative Commons License
dernière mise à jour le 01 Janvier 2021