accueil > actualités > actualités 2018

Actualités 2018

rester en contact
• Vous souhaitez être tenue informé-e des actualités du mouvement LST ? Rien de plus simple.
voir aussi...
• 2 périodiques au départ du vécu des plus pauvres :
La Main dans la Main

Expositions, temps de rencontre, prises de position, nouvelles publications... et autres actualités du mouvement LST en 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003

19, 20 octobre 2018

Journée mondiale du refus de la Misère - Rochefort

Au Festival « On n'est pas tout seul »

LST, en partenariat avec le Centre culturel de Rochefort et diverses organisations de la région, mettent sur pied 2 journées autour de la thématique de la pauvreté et de l’isolement. Bienvenue à la 2ème édition du festival « On n’est pas tout seul », les vendredi 19 et samedi 20 octobre.

[Photo] On n'est pas tout seul (affiche)
[Photo] Illustration CCR.

Une belle occasion d’être présent avec notre campagne qui dénonce la transparence imposée aux plus pauvres. Mais également de découvrir des spectacles, des films, de participer à des ateliers d'expression et théâtre, de débattre autour du livre Rue des droits de l’Homme écrit par Georges de Kerkove d'ATD.

» Programme & infos
»

où ? Centre culturel de Rochefort • plan
Contact Chantal Cornet : 0486 33 36 17
19 octobre 2018

Dans le cadre du festival
« On n’est pas tout seul » à Rochefort

Rencontre avec Georges de Kerchove autour de son ouvrage
Rue des Droits de l’Homme. La fronde des sans-abris

[Photo] Création artistique, LST Andenne

[Illustration] Couverture "Rue des Droits de l'Homme. La fronde des sans-abris" paru le 9 février aux Éditions Couleurs Livres.

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ».

Ces mots du père Joseph Wresinski ont été et demeurent une source d'inspiration pour tous les défenseurs des droits de l'homme. Georges de Kerchove du mouvement ATD Quart-Monde est l'un d'entre eux.  En dévoilant le quotidien des plus fragiles, l’auteur heurte et confronte à un choix : se retrancher dans l’indifférence générale ou participer au changement.

Le mouvement LST animera la soirée et témoignera d’actions menées à Namur et ailleurs à propos de l’interdiction de mendicité.

Au plaisir de vous y accueillir… Venez nombreux !

» Programme & infos

où ? Bibliothèque communale de Rochefort
Avenue de Forest 21, 5580 Rochefort • plan
quand Vendredi 19 octobre 2018 à 18H
info Chantal Cornet : 0486 33 36 17
18 octobre 2018

Rentrée associative Grignoux

Au bonheur des dames

Un documentaire salutaire sur les aides ménagères, ces femmes (dans la majorité des cas) de l’ombre dont l’indispensable et difficile travail est encore trop souvent déconsidéré. Ces femmes courageuses et lumineuses font ici le pari d'écrire une nouvelle page de leur travail...

Dans le cadre des programmations du cinéma Caméo, LST vous invite à découvrir ce film de Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy. La projection sera suivie d’une rencontre avec les réalisatrices.

Soyez les bienvenus avec votre famille, amis, voisins !

» Présentation du film par Les Grignoux

où ? Cinéma Caméo
rue des Carmes, 49 - 5000 Namur | Plan
quand ? Lundi 22 mai à 20:00
prix 5 €. Si le prix est un obstacle, contacter Fédération LST
17 octobre 2018

Journée mondiale du refus de la Misère - Parlement de Wallonie

Le Rapport Général sur la Pauvreté... 25 ans après

La Journée mondiale du refus de la misère 2018 sera l'occasion de faire un état des lieux de la situation aujourd'hui, 25 ans après la diffusion du Rapport Général sur la Pauvreté. Quelle évolution, quels sont les reculs et avancées depuis sa sortie ?

[Photo] Rassemblement au Parlement wallon, devant la dalle en l'honneur des victimes de la misère, lors de la Journée mondiale du refus de la misère (image d'archive, LST) mouvements LST et ATD dialoguent avec les députés et la présidente du parlement, devant la dalle commémorant les victimes de la misère.
[Photo] Rassemblement au Parlement de Wallonie, lors de la Journée mondiale du refus de la misère 2017 (image d'archive, LST).

Ce 17 octobre 2018, rassemblement au Parlement de Wallonie. Au programme : témoignages sur la transparence imposée aux plus pauvres, 10ème année de commémoration autour de la Dalle en l'honneur des victimes de la misère, interpellations des autorités et temps de rencontre.

Rejoignez-nous nombreux pour ce temps fort d'hommage et d'appel aux décideurs politiques. Bienvenue à tous !

» Journée mondiale du refus de la misère 2018
» Double transparence imposée aux plus pauvres : la campagne
» LST est aussi présent à Rochefort et Huy

9h à 14h Stand d'information de LST, Place de l'Ange à Namur
9h30-10h30 Prises de paroles et témoignages au stand
11h Rassemblement et départ vers le Parlement de Wallonie
12h-13h Commémoration et interpellations au Parlement
6 octobre 2018

Tempo Color Namur

Petit frère namurois du festival urbain et associatif ancré dans la cité liégeoise depuis une quinzaine d'années, Tempocolor remonte la Meuse pour la troisième édition et vous propose des activités culturelles, engagées et interpellantes dans le centre-ville de Namur.

[Photo]
[Photo] Illustration Tempo Color Namur.

LST vous y invite, aux côtés d'autres acteurs associatifs, ce samedi 6 octobre.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir notre campagne On nous rend transparents, mais nous résistons tous les jours à la misère.

» Programme & infos

21 Septembre 2018

Réagir face aux injustices

Des lois particulièrement discriminatoires pour les populations les plus pauvres sont instaurées. Elles fragilisent des droits fondamentaux tels que le droit à la famille, le droit à la sécurité d'existence. Réagir face à ces 'violences légales' est possible, indispensable !

[Image] Description de l'imageLST intente régulièrement des recours en justice, seul ou avec d'autres, pour refuser des législations et pratiques qui creusent la misère et les inégalités.

Une procédure souvent longue, complexe et coûteuse : le droit à la justice n'est pas simple à concrétiser pour les plus pauvres.

Une procédure parfois gagnante, mais la vigilance reste de mise.

» Coup de projecteur sur cinq recours récents

Septembre 2018

Campagne "Transparents" 2018

La place des plus pauvres au sein de leur commune

Depuis plusieurs années, le mouvement Luttes Solidarités Travail mène une campagne qui dénonce des pratiques qui poussent une quantité croissante de personnes dans la "clandestinité", l’inexistence. Elles rendent les plus pauvres " transparents", voire inexistants.  
Comme les autres années, cette campagne culminera lors de l’interpellation que nous ferons au Parlement de Wallonie lors du 17 octobre 2018, Journée mondiale du refus de la misère.

[Photo] Rassemblement au Parlement wallon, devant la dalle en l'honneur des victimes de la misère, lors de la Journée mondiale du refus de la misère (image d'archive, LST) mouvements LST et ATD dialoguent avec les députés et la présidente du parlement, devant la dalle commémorant les victimes de la misère.
[Photo] Rassemblement Place de l'Ange, lors de la Journée mondiale du refus de la misère 2017 (image d'archive, LST).

Cette année, à la veille des élections communales, nous voulons interpeller chaque citoyen pour qu’il soit attentif aux décisions prises par les pouvoirs communaux.
En effet, les pouvoirs communaux ont entre leurs mains de nombreuses compétences. Ils peuvent influencer fortement la vie de tous, et impacter profondément celle des plus pauvres en matière de logement, d’accès à la sécurité d’existence, d’accès à la citoyenneté, de droit à la culture, à la santé, à vivre en famille...

En 2017, plus de 150 organisations en Wallonie et ailleurs (mutuelles, ONG, syndicats, associations de quartier, maisons médicales, écoles, centres culturels, lieux de vie de particuliers…) ont rejoint la campagne et ont accueilli un ou plusieurs transparents. Ces personnages vous sont à nouveau proposés pour interpeller et incarner cette mobilisation, à plus grande échelle encore.

Intéressé-e à participer à cette nouvelle campagne de sensibilisation et d’interpellation pour dénoncer la fragilisation des droits minimaux et les nombreuses discriminations qui s’imposent aux plus pauvres. Contactez la Fédération LST

» Introduction à la Campagne Transparents
» Tract de la campagne
» Courrier d'invitation envoyé aux organisations
» Recueil d’articles pour aller plus loin dans la réfexion

13 juin 2018

L'insécurité des sans-abris

En 2014, trois jeunes ont battu à mort un SDF. Le procès s’est achevé ce 13 juin 2018 en condamnant les jeunes.
Suite à ce procès, la RTBF a souhaité faire un reportage sur l'insécurité quotidienne dans laquelle vivent les sans-abris. LST a été contacté afin de pouvoir présenter son point de vue.

Toutes les personnes sans-abri, à Bruxelles, en Wallonie ou ailleurs vivent dans un climat d’insécurité permanent. Ils sont victimes de violences verbales et physiques.

A Bruxelles, Solange et son mari, Daniel, expliquent s’être déjà faits battre et voler par des jeunes. Pouvoir porter plainte est bien ...


» En savoir plus : "Le mendiant est-il un délinquant ?"

24 mai 2018

Le Mouvement L.S.T. vous invite
Avec le soutien de la librairie Papyrus

Rencontre avec Georges de Kerchove autour de son ouvrage
Rue des Droits de l’Homme. La fronde des sans-abris

[Photo] Création artistique, LST Andenne

[Illustration] Couverture "Rue des Droits de l'Homme. La fronde des sans-abris" paru le 9 février aux Éditions Couleurs Livres.

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ». Ces mots du père Joseph Wresinski ont été et demeurent une source d'inspiration pour tous les défenseurs des droits de l'homme. Georges de Kerchove est l'un d'entre eux.  
Dans ce nouveau livre, il raconte la fronde des sans-abri de Bruxelles.

Le mouvement LST animera la soirée et témoignera des actions menées à Namur à propos de l’interdiction de mendicité.

Au plaisir de vous y accueillir… Venez nombreux !

» Invitation à l'évènement

où ? Librairie Papyrus
Rue Bas de la Place 16, 5000 Namur • plan
quand Jeudi 24 mai 2018 à 18H
info Contacter Fédération LST
20-21 mai 2018

La Biennale devient Ceramic Art Andenne

[Photo] Création artistique, LST Andenne

[Illustration] Céramic Art Andenne

Du 11 mai au 10 juin 2018

Le CEC de LST Andenne a été invité à présenter deux œuvres produites par les ateliers collectifs du Mouvement.

Nous sommes donc très fiers de vous inviter pour découvrir le totem et l’immense mobile, deux œuvres militantes en céramique, que nous avons réalisées avec l’aide technique de l’atelier 170 asbl.

L’Italie invitée d’honneur 2018. Tout le mois de mai, Andenne revivra au rythme de la céramique. Le Centre culturel, l’Hôtel de Ville, la grotte Scladina, le Musée de la céramique accueilleront plusieurs expositions exceptionnelles.
Le moment fort de l’événement restera le dimanche et lundi de Pentecôte.

où ? La Maison des Associations
Place du Perron, 5300 Andenne • plan
quand Dimanche 20 mai et lundi 21 mai 2018 de 10h à 18h
info Contacter LST Andenne
4 mai 2018

Fête du Développement durable

Pas de pauvreté et inégalités réduites

Comment inscrire de manière claire la lutte contre la pauvreté dans un débat orienté massivement sur des intérêts environnementaux importants et légitimes pour tous ?
Apporter les espérances des plus pauvres est le défi que LST, avec quelques autres acteurs mobilisés sur la réduction des inégalités, devaient garantir en participant au
Forum Associations-Entreprises dans le cadre de la Fête du Développement durable.

[Photo] Création artistique, LST Andenne

[Photo] Fête du Développement durable, le 4 mai 2018 à Framerie
Source: https://www.facebook.com/WallonieDemain-523585114490778/

Pour rappel, Le 1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable du Programme de développe ment durable à l’horizon 2030 sont entrés en vigueur.

Le premier objectif est éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde , il est en lien avec l’objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

Compte-rendu : Lors de cette journée, des associations et des entreprises étaient présentes afin de pouvoir échanger et faire émerger des constats, des analyses et des propositions d’actions ou de recommandations à propos d’un défi actuel majeur : le développement durable et l’avenir du monde et de ses habitants.


» Voir aussi : Les Objectifs du Millénaire pour le Développement évalués par les personnes vivant dans l'extrême pauvreté

27 avril 2018

Nouvelle représentation

Du gravier dans les chaussures

Le groupe des jeunes de LST Andenne monte à nouveau sur les planches ce vendredi 27 avril 2018 dans le cadre du Festival « Je parle au théâtre » pour une nouvelle représentation de leur création militante Du gravier dans les chaussures.
Venez nombreux la (re)découvrir !

[Illustration] Caricature de Serdu pour "La dignité... parlons-en !" paru en 2003
[Illustration] Affiche du spectacle

C'est à partir d'un gravier coincé entre la semelle et la plante du pied qu'ils se sont reconnus. C'est à l'instant précis où ils se sont assis ensemble pour l'enlever que le dialogue s'est établi, que les fils se sont tissés. Aujourd'hui ils passent de l'ombre à la lumière, afin que ce gravier devienne un grain de sable qui va enrayer la machine à exclure trop bien huilée.

Venez découvrir cette parole forte de jeunes, et pourquoi pas y réagir.

"Du gravier dans les chaussures" : un projet de LST Andenne, en collaboration avec la Compagnie Buissonnière et soutenu par la Province de Namur, l'Action Vivre Ensemble et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

» Infos et réservation

25 avril 2018

Contre le service communautaire

Le « service communautaire » ? Un nouveau dispositif mis en place par la loi Borsus (MR) de 2016, qui permet à des CPAS de contraindre un allocataire qui s’y serait engagé à effectuer des travaux… de façon gratuite.

[Illustration] Caricature de Serdu pour "La dignité... parlons-en !" paru en 2003
[Illustration] Affiche mobilisation contre le service communautaire

Une société qui exploite les plus pauvres et plus précaires? Un système qui détruit des emplois, en les remplaçant par du travail gratuit forcé? Nous nous y opposons ! Ce 25/04 à 13h à Bruxelles, rejoignez-nous pour soutenir l’attaque en justice de la loi Borsus.

»Tract Boycoot Service Communautaire
» Page Facebook
»Evenement Facebook

où ? Cour Constitutionelle
Place Royale, 7 – 1000 Bruxelles | Plan
quand mercredi 25 avril 2018 à 13H00
19 avril 2018

Recours contre la loi réformant l’aide juridique

L'accès à la justice est l’un des piliers les plus fondamentaux de notre société.
Le droit de chacun d’être défendu devant les Tribunaux et de revendiquer le respect de ses droits est cependant bafoué.
La loi du 6 juillet 2016 et ses arrêtés d’application modifient une série de modalités concrètes de fonctionnement de l’aide juridique. Cela se traduit par une fragilisation accrue de l’accès à la justice pour les plus pauvres.
LST s’est associé à d'autres organisations pour dénoncer cela.

[Illustration] Caricature de Serdu pour "La dignité... parlons-en !" paru en 2003
[Illustration] Caricature de Serdu pour "La dignité... parlons-en !" paru en 2003

Des recours ont été introduits devant la Cour constitutionnelle et devant le Conseil d’Etat. Ces recours dénoncent le recul important subi par le droit fondamental de l’accès à la justice pour une partie croissante de la population.

En effet, désormais, toute personne qui se voit désigner un avocat doit s’acquitter d’une contribution financière obligatoire : un forfait de 20 € par dossier confié à l’avocat, et un autre forfait de 30 € si une procédure en justice est introduite. Pour de nombreuses personnes, ces montants constituent un frein réel pour accéder à la justice.

De plus, cela découragera les avocats à travailler dans le cadre de l’aide juridique (toujours plus de contraintes administratives pour une rémunération toujours plus incertaine). On fragilise directement l’accès des plus pauvres à la justice.

Il est donc essentiel de continuer à se mobiliser, car les enjeux sont fondamentaux pour l’avenir de nos sociétés démocratiques, et pour le respect de la dignité et des droits élémentaires de chacun.

» Article plus détaillé sur ce recours et d'autres- lmdlm avril 2018
» Article sur la réforme de l'aide légale - lmdlm octobre 2016

18 avril 2018

30 organisations interpellent le politique

Les personnes en situation de pauvreté doivent
être considérées comme des citoyens à part entière

Le Premier Ministre et les Ministres-Présidents des communautés et régions ont reçu une lettre signée par plus de 30 organisations. Toutes ont collaboré au neuvième rapport bisannuel ‘Citoyenneté et Pauvreté’ publié en ce début d’année 2018 par le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale.



Cette interpellation construite à l'initiative du collectif des associations partenaires du Rapport général sur la pauvreté (1994) et de son suivi, duquel le mouvement LST est membre, invite les mandataires politiques à faire de ce rapport un outil de travail à tous les niveaux de pouvoir.

Si la citoyenneté des plus pauvres était effectivement reconnue, cela contribuerait peut-être à prendre réellement en compte les interpellations légitimes portées par ces populations généralement reléguées et souvent exploitées de manière débridée.
Et cela pourrait orienter des choix politiques qui n’encouragent pas une conditionnalité des droits de plus en plus complexe et sélective, le non-respect de la vie privée, la transparence, voire l’inexistence imposées à la partie de la population la plus fragilisée et la criminalisation de leur existence. 

» Lettre ouverte et liste des signataires
» Communiqué de Presse
» L'avenir.net : L'associatif interpelle le politique ...
» En savoir plus : citoyenneté et pauvreté

17-25 mars 2018

Bienvenue au Parcours d’artistes Namur 2018

Exprimer et vous faire ressentir ce que l'on est, ce que l'on vit, ce que l'on pense. Nos oeuvres, collectives ou individuelles, sont autant de manières de parler de notre vie, de dire nos espoirs.
Les ateliers CEC de LST Namur vous souhaitent bienvenue !

A l'Eglise Saint Loup,

« Sur le fil »

En équilibre entre ciel et terre, entre noir et blanc, entre aigu et grave, entre sérieux  et risible, entre vrais mensonges et faux semblants, entre chien et loup, entre nous à la limite du possible, de l’harmonie et du dissonant.

En collaboration avec les ateliers du Beau Vallon, du Clos Copains et du CEC Terre Franche.

A LST Namur

« Histoires d’Hommes »

Glaner sur les chemins, crier derrière les murs, peindre nos transparences…
Reflet de deux ans de travaux artistiques sur la survie, la débrouille, la lutte, l’échange, la solidarité et le regard sur nos vies.

où ? Eglise Saint-Loup
Rue du Collège
5000 Namur | Plan
où ? LST Namur
Rue Pépin, 27
5000 Namur
quand ? 2 weekends du 17-18 mars et 24-25 mars, de 11h30 à 18h
15 mars 2018

Le point de vue des jeunes
porté au Parlement de Wallonie 

En mars 2018, un panel de citoyens tirés au sort et réunis pendant 4 WE au Parlement de Wallonie a été chargé de proposer des recommandations aux parlementaires en matière de jeunesse.

La télévision régionale Canal Ca été chargée de réaliser un reportage, sous le titre « 20 ans », pour alimenter les travaux dans ce panel citoyen.

Le groupe des jeunes de LST Andenne a accepté l’invitation de Benoit de Rue, journaliste à Canal C pour participer à ce projet.

L’occasion de pouvoir y partager le point de vue des jeunes se rassemblant à LST pour alimenter les débats politiques en Wallonie autour de ces enjeux.


»Le groupe des jeunes LST Andenne

8 mars 2018

Transparents, ils témoignent de notre résistance à la misère, ici et ailleurs

Les personnages transparents symbolisent la transparence que les plus pauvres vivent au quotidien à deux niveaux.
D’une part, par une série de pratiques et de législations qui contribuent à rendre de plus en plus de personnes inexistantes, hors de la vue et des répertoires, hors de la cité. D’autres part, par le fait qu’ils doivent tout dévoiler d’eux.

[Photo] Lieux d'accueil des personnages transparents illustrant la campagne ; Transparents sur la Place de l'Ange, Namur, à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère 2017 (image d'archive, LST).
[Photo] Lieux d'accueil des personnages transparents illustrant la campagne ; Transparents sur la Place de l'Ange, Namur, à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère 2017 (image d'archive, LST).

En Wallonie et à Bruxelles…
En 2017, dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère, de nombreuses personnes, associations et institutions publiques et privées (mutuelles, maison de quartier, syndicats, etc.) ont hébergé un ou plusieurs personnages transparents afin de soutenir et de se mobiliser autour de la campagne.

Et au-delà des frontières…
Notre campagne transparents a interpellé le Réseau Citoyens Résistants Charente (Angoulème, France), qui l'a appréciée et relayée avec un stand en février, dans le cadre d’une semaine exceptionnelle sur le chômage.

» Double transparence : message, campagne, rassemblement, étude

5 mars 2018

Droit à la famille :
mobilisation autour d’une nouvelle législation

Nous nous sommes mobilisés au départ de l’atelier famille mais aussi dans le cadre du groupe de dialogue Agora en rendant notamment différents avis à la demande du Ministre de l’Aide à la jeunesse dans la construction de ce nouveau texte législatif. Nous avons en partie été entendus dans nos revendications.

[Photo] La Famille (Image LST Atelier créatif)
[Photo] La Famille (Image LST Atelier créatif)

Fin janvier 2018, en Fédération Wallonie-Bruxelles, le nouveau Code en matière d’aide à la jeunesse a été voté. Il entrera en vigueur l’année prochaine. Cette nouvelle législation nous concerne directement dans le cadre de mesures d’aides qui concerne les mineurs en danger (AMO, SAJ, SPJ, placements, etc.).

Des avancées sur la place des parents sont à noter ainsi que l’ouverture à de nouvelles pièces écrites qui nous seront accessibles. Mais nous regrettons des reculs comme la priorité accordée aux familles d’accueil sur les institutions en cas de décision de placement de l’enfant.

Reste maintenant à nous mobiliser encore et faire entendre notre point de vue sur les arrêtés d’application qui rendront opérationnelle cette nouvelle législation.

» LST & ATD : Avis sur le projet de décret de l’aide à la jeunesse
» Histoire d'une lutte collective, La Main Dans La Main, 12/2015

28 février 2018

 Place des jeunes 

Ce 28 février dernier, à la Banque Nationale de Belgique, une délégation du groupe des jeunes de LST Andenne participait à un évènement organisé par l'Institut Royal des Elites du Travail (IRET).

Dans un lieu qui nous est particulièrement étranger, cette participation fut l’occasion d’introduire un message fort, construit et porté par le groupe des jeunes au nom du Mouvement LST. Mettre un gravier, un grain de sable, et porter cette parole dans pareil cénacle fut le défi relevé par le groupe à cette occasion.

» L'’intervention des jeunes à l'IRET

21 février 2018

La loi fédérale instituant un statut pour les accueillants familiaux : Suite

Comme annoncé précédemment, une nouvelle loi en matière d'aide à la jeunesse est entrée en vigueur depuis le 1/09/2017. Sans contester l'intérêt majeur, pour tous, d'un statut légal pour les accueillants familiaux, nous regrettons que cette loi ne respecte pas la place et le rôle prioritaires des parents et de la famille d'origine.

Ce mépris fondamental du droit est reçu avec encore plus de souffrance, du point de vue des familles qui résistent au quotidien à la grande pauvreté. Elles doivent subir des placements pour cause de pauvreté et voulaient participer aux débats qui ont produit cette loi. Mais, comme d'habitude, elles n'ont pas été entendues.

Dès lors, plusieurs associations de lutte contre la pauvreté présentes dans les di-verses régions du pays (LST, ATD Quart Monde, RWLP, BAPN, Netwerk Tegen Armoede, Forum Bruxelles contre les inégalités) n’ont eu d’autre choix que de s’adosser, ce 4 novembre 2017, en appui au recours introduit par Me Jacques Fierens contre la loi fédérale instituant un statut pour les accueillants familiaux. La procédure est toujours actuellement en cours.

» Communiqué de presse à l'occasion du dépôt de ce recours et dans le cadre de la Journée internationale des droits de l'enfant
» Et les enfants et les parents dans tout cela ? Avis de LST sur la proposition de loi (17 juin 2016)
» La famille, premier lieu de notre résistance
» Le groupe Agora

10 février 2018

La campagne transparents en Charente !

On nous rend transparents, 
mais nous résistons tous les jours à la misère

Le Réseau Citoyens Résistants Charente organise tout au long de l'année plusieurs journées de réflexion afin de faire émerger des paroles de résistances citoyennes sur les personnes invisibles, sans voix et souvent méprisées.
Nos personnages transparents les ont interpellés.

Ce 10 février a lieu une journée de réflexion sur le thème du chômage.

Un stand LST rassemble des personnages symbolisant la transparence des plus pauvres, des témoignages sur ce que les plus pauvres vivent, nos analyses sur ce que les inégalités et l'insécurité d'existence produisent, le journal La Main dans la Main et d'autres documents que nous diffusons.

» Programme de la journée
» Programme de l'ensemble de cette semaine exceptionnelle
» Site du Réseau Citoyens Résistants Charente

2 février 2018

Le Service de Lutte contre la Pauvreté présente le
Rapport bisannuel 2016-2017

Citoyenneté et Pauvreté

Dans l'esprit et le suivi du Rapport Général sur la pauvreté, LST a participé à de nombreuses concertations durant deux ans sur le thème Citoyenneté et Pauvreté. Les militants ont pu clairement y énoncer un point de vue ancré dans les résistances à la misère.

Pour établir ce rapport, des associations dans lesquelles des personnes pauvres se rassemblent et des professionnels de différents secteurs ont été invités par le Service de Lutte contre la Pauvreté.

Le choix de la thématique s’est orientée vers ce qui nous concerne directement, à savoir : la Citoyenneté. Elle est un droit fondamental important pour tous, mais tout particulièrement pour les plus pauvres qui en sont en permanence exclus.

Y sont notamment abordées les questions de la cohabitation, de l'accès au logement, du droit à la vie privée, de la famille et du droit d'association.

» Télécharger le rapport Citoyenneté et Pauvreté (Sommaire)
» Communiqué de presse
» Le Soir : Nous, les pauvres, citoyens invisibles
» BX1 : Les pauvres se contentent trop souvent de "sous-droits"
» Suivi du Rapport Général sur la Pauvreté
» Citoyenneté et pauvreté

page précédentetop
  Creative Commons License
dernière mise à jour le 5 septembre 2018